circulation alternée à paris
circulation alternée à paris © reuters

Alors que la circulation alternée sera finalement mise en place lundi dans la capitale, la maire de Paris estime que les mesures d'urgence pour rétablir la qualité de l'air ne devraient plus dépendre de décisions au cas par cas mais de critères automatiques.

Vendredi matin, comme beaucoup d'autres Français, les Parisiens n'ont pas vu grand-chose de l'éclipse solaire. Mais, et c'était plus inquiétant, beaucoup ne voyaient pas non plus la Tour Eiffel. La faute à un brouillard persistant de pollution au coeur de la capitale.

Plusieurs fois, la maire de Paris Anne Hidalgo a demandé la mise en place de mesures de circulation alternée, comme l'année dernière, pour faire baisser le niveau des particules fines dans l'atmosphère. Plusieurs fois, la préfecture de police et la ministre de l'Écologie Ségolène Royal lui ont refusé. Jusqu'à finalement céder :

, annonce la maire de Paris.

Concrètement, comment ça marche ?

À Paris et dans 22 communes limitrophes, seuls les véhicules dont l'immatriculation est un nombre impair auront le droit de circuler lundi (puisque la journée porte elle-même un nombre impair). Si la mesure est reconduite le lendemain, ce sont cette fois les immatriculations paires qui pourront rouler.

Une règle qui comporte beaucoup d'exceptions... Yann Gallic vous les détaille

Réjouissant mais tardif, pour Anne Hidalgo, qui en appelle à Manuel Valls dans une lettre ouverte. Elle demande une révision du système (régi par un arrêté interpréfectoral) pour "rendre automatique la mise en place de la circulation alternée, dès lors que le seuil d'alerte est atteint le jour-même avec une nouvelle prévision pour le lendemain , ou bien dès lors que le phénomène de pollution est considéré comme persistant ". Une mesure qui selon elle permettrait de protéger plus efficacement les poumons des Parisiens.

Selon AirParif, qui surveille la qualité de l'air dans la capitale, le seuil d'alerte pour la concentration en particules sera dépassé à nouveau ce samedi. Il devrait dépasser dimanche le seuil d'information (moins important).

L'épisode actuel de pollution à Paris a débuté mardi dernier. Et le ciel ne semble pas près d'être à nouveau visible clairement.

Derniers articles


Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.