Selon une étude de Harris Interactive pour la Fédération Française des Télécoms, près de neuf Français sur dix estiment qu'il est aujourd'hui indispensable d'avoir accès à Internet. Ce qui ne les empêche pas d'être plus ou moins à l'aise avec leur vie connectée, selon leur âge mais aussi le type d'activité.

Les plus de 65 ans sont plus nombreux à avoir des difficultés avec Internet
Les plus de 65 ans sont plus nombreux à avoir des difficultés avec Internet © Maxppp / Philippe Turpin/BELPRESS

Sans surprise, les Français interrogés ont pleinement conscience de la nécessité d'avoir un accès à Internet dans leur vie de tous les jours, pour s'informer ou pour les démarches administratives : 88 % jugent une connexion indispensable(un chiffre qui grimpe à 95 % chez les 18/24 ans). Et ils semblent plutôt confiants dans leur capacité à s'en servir, avec 82 % des personnes interrogées qui se sentent à l'aise en utilisant Internet (contre, par exemple, 91 % pour la télévision).

Il reste quand même quelques difficultés, liées notamment à l'âge 

Ainsi, si 43 % des internautes reconnaissent avoir besoin d'aide, au moins de temps en temps, pour utiliser Internet, ils sont 64 % sur la tranche des 65 ans et plus. Idem pour l'impression que les outils numériques sont plus complexes ressentie par 44 % des personnes interrogées, contre 67 % chez les seniors.

Une fracture numérique qui touche aussi particulièrement les femmes. Seulement 16 % des personnes interrogées, tous sexes confondus, sont "distants des outils numériques" (à l'aise avec deux outils ou moins, de la télévision au smartphone en passant par la tablette ou le GPS). Mais si l'on observe les chiffres par genre, une femme sur cinq maîtrise très peu d'outils connectés (contre un homme sur dix).

Du numérique, oui... mais pas pour tout

Si les Français sont conscients de l'utilité de ces outils et sont de plus en plus à l'aise avec eux, il y a des domaines où ils préfèrent ne pas les utiliser. Par exemple, six personnes sur dix préfèrent envoyer un email qu'une lettre, déclarer leurs impôts en ligne ou planifier leurs prochaines vacances sur Internet.

Mais ils sont seulement 34 % à préférer un journal en ligne à un journal papier. Et seul un Français sur vingt privilégie la lecture sur une liseuse à celle d'un bon vieux livre papier.

Enquête Harris Interactive pour la Fédération Française des Télécoms réalisée par téléphone du 3 au 8 septembre 2018. Échantillon de 1 008 personnes, représentatif des Français âgés de 18 ans et plus.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.