On sait dorénavant pourquoi Instagram a supprimé le compte du rappeur français Booba, comme l'a confirmé sur France Inter Laurent Solly, directeur général de Facebook France. Retour en arrière pour comprendre cette décision rare, liée à la publication de contenus à caractère sexuel.

Publier des photos de nus ou une sextape peut vous valoir la fermeture de votre compte Instagram. C'est ce qui est arrivé au rappeur Booba
Publier des photos de nus ou une sextape peut vous valoir la fermeture de votre compte Instagram. C'est ce qui est arrivé au rappeur Booba © AFP / Gabriel Bouys

Il y a trois semaines, un artiste français, un rappeur, Booba, a posté un contenu à caractère de nudité et sexuel sur Instagram. Ce contenu a été immédiatement bloqué et son compte Instagram a été bloqué définitivement”, assure Laurent Solly, directeur général de Facebook France, invité de France Inter ce mardi.

Une mesure prise suite à la diffusion d’une vidéo datant de plusieurs mois, mettant en scène le rappeur Fianso dans le plus simple appareil. Des images qu'aurait posté le "Duc" parce que l’artiste du Blanc-Mesnil aurait fait des références à son slogan "La piraterie n'est jamais finie", dans son morceau #Jesuispasséchezso : Episode 12. Résultat : les fesses de Fianso visibles sur Instagram, ce que la plateforme a peu apprécié.

Dernier post ?

Peu avant 16h le jeudi 30 janvier, voilà ce pouvaient lire les plus de 4 millions d’abonnés au compte officiel Instagram du rappeur : “Apparemment c’est mon dernier post ! Instagram ferme mon compte définitivement à 16H. Merci pour votre soutien la piraterie n’est jamais finie.

Tweet du média rap indépendant Raplume relayant la publication Instagram de Booba, alors encore visible sur les réseaux sociaux.

La raison de la suppression : le “non respect des standards de la communauté”, selon un porte-parole d’Instagram, contacté par le Huffingtonpost. Ce dernier affirmait alors que la suppression de ce compte était définitive. Une mesure confirmée par Laurent Solly : "Les sanctions que nous prenons pour de tels contenus sont très rudes, parfois définitives. [...] Nous prenons des sanctions extrêmement claires pour protéger nos utilisateurs”.

Est-ce une disparition complète du rappeur de la plateforme ?

Pas tout à fait. Certains n’ont pas attendu bien longtemps avant de créer un compte dédié à l’artiste : boobaofficial. Derrière ce nom identique à son prédécesseur, se cache en fait Anne Cibron, manageuse de Booba depuis 2002. Le compte, lancé le 12 février, atteignait déjà près de 100 000 abonnés le lendemain. Ce mardi, il en compte plus de 260 000. Le "Duc de Boulogne" n’a pas récupéré le contrôle total de son compte d’origine pour autant.

Un retour de l’artiste sur Instagram… sans Booba

Faut-il y voir un compromis entre le rappeur et la plateforme ? Le patron de sa maison mère, Laurent Solly, a été très clair en ce qui concerne la diffusion de photos ou vidéos à caractère sexuel  : “À l'instant où quelqu'un veut poster un contenu de cette nature, le contenu va être bloqué essentiellement pro-activement.”

À voir si ce nouveau compte va survivre, alors même que Booba retombe dans ses travers : le 17 février, il s’en prenait à l’une de ses cibles de prédilection, le rappeur de Trappes, la Fouine. Un redémarrage en douceur (ou presque) de celui qui a fait du clash sur les réseaux sociaux sa marque de fabrique.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.