Les températures remontent, les jupes raccourcissent : l'été arrive doucement… avec sa cohorte de programmes minceur : régime Atkins, Dukan, Weight Watchers… On fait le point.

Pourquoi les régimes ne fonctionnent pas ?
Pourquoi les régimes ne fonctionnent pas ? © Getty / Dimitri Otis

Michel Desmurget est chercheur, spécialisé en neurosciences cognitives à l'INSERM, l'Institut National de Santé et de la Recherche Médicale. Il vient de faire paraître L’antirégime au quotidien et était invité au micro d'Ali Rebeihi pour venir présenter les thèses qu'il défend dans son livre.

Comment fonctionnent les régimes alimentaires ?

Les besoins caloriques diffèrent selon chacun, ils dépendent de notre âge, notre sexe, notre morphologie, nos activités physiques… Pour maigrir, c'est simple : il faut que les besoins caloriques soient plus importants que les apports caloriques, de façon à ce que l'organisme puise dans les réserves de graisse et commence à maigrir...

Autrement dit, ainsi que le résume Michel Desmurget :

Ce qui compte en matière de contrôle pondéral, c’est avant tout le bilan énergétique. La différence entre ce que vous allez manger et dépenser.

Ça paraît évident mais ce n’est pas ce que disent beaucoup de régimes…

Globalement, ceux-ci se répartissent en deux grands types :

  • ceux qui diminue la ration calorique : 800 à 900 calories par jour seulement (au lieu des 1900 attendues par exemple si vous êtes une femme ou 2300 si vous êtes un homme)
  • ceux qui sont indirectement hypocaloriques. Par exemple dans le régime atkins, vous pouvez manger autant que vous voulez…mais un seul aliment. "Dans ces régimes-là, vous en avez tellement marre qu’au bout d’une semaine à dix jours vous diminuez naturellement votre prise calorique".

Ça paraît simple : manger moins = maigrir. Oui mais...

Michel Desmurget témoigne :

J’étais obèse. J'ai essayé des régimes. À chaque fois, j’ai perdu du poids... et ensuite j’en ai repris un peu plus !

Pourquoi, au bout de quelque temps, les kilos perdus reviennent immanquablement ?

Pourquoi les régimes font-ils grossir ?
Pourquoi les régimes font-ils grossir ? © Getty / Achim Sass

Pourquoi les régimes font-ils grossir ?

Après une succession de régimes et sans succès notable, le chercheur s'est donc penché dans les études pour tenter de comprendre pourquoi les régimes ne fonctionnaient pas sur lui (et sur les autres). Il y a appris que, pour le cerveau, l’excès de graisse n’est pas une menace. Il ne se rend pas compte (ou ne se préoccupe pas) de savoir que les artères sont en train de se boucher, que le foie est en train de dysfonctionner… Son vrai problème, c’est la famine.

Michel Desmurget :

Le cerveau ne fait pas la différence entre la famine et un régime.

Et des années d'évolution lui ont appris, c'est bien ancré, qu'il faut lutter contre la famine. "Le cerveau prend la trouille : il voit que ses réserves de graisse commencent à baisser et met en place un mécanisme de protection". Un mécanisme qui fut salvateur pendant des millénaires, mais qui, dans une société dont les frigos sont bien remplis tout au long de l'année et qui est obsédée par la minceur... c'est plus compliqué.

► LIRE AUSSI | Quelle stratégie adopter pour perdre du poids durablement ?

La "machine affamée"

C'est ainsi que certains chercheurs nomment l'organisme juste après un régime :

  • le cerveau va se mettre se mettre en mode économique : il consomme moins d'énergie pour faire les mêmes tâches de base (gérer les fonctions vitales : gestion de la température, les battements cardiaques, la respiration, etc.). Autrement dit : vous mangez la même chose, et d'un coup vous allez commencer à grossir.
  • le cerveau peut ensuite déséquilibrer votre système hormonal. Il existe une hormone qui gère l'impression de satiété : de son petit nom : la leptine. Après un régime, la leptine a diminué de 95% dans le sang. Résultat : vous avez constamment faim.
  • Encore plus fin : il existe dans le corps humain des capteurs d’étirement dans l’estomac, qui vous renseignent pour savoir si vous avez suffisament mangé. En cas de famine (ou régime), le cerveau débranche ces capteurs. Donc vous ne savez plus si vous avez l'estomac plein.
  • Ensuite, le cerveau va régler votre système perceptif pour que vous deveniez hyper sensible à tout ce qui touche à la nourriture, notamment les aliments gras. En plus du reste, vous aurez donc des pulsions de consommation.
  • Et enfin, le mécanisme de la volonté est impacté. Les réseaux cérébraux qui vous permettent de dire “Quand je vois le chocolat sur la table, je n'y touche pas" sont désactivés.
Pourquoi les régimes vous donnent encore plus faim ?
Pourquoi les régimes vous donnent encore plus faim ? © Getty / Kelvin Murray

Aller plus loin

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.