68 % des logements en France souffrent d’une installation électrique non conforme, susceptible de provoquer un accident. C'est la conclusion du Groupe de réflexion sur la sécurité électrique dans le logement (Gresel) dans une étude parue ce mercredi.

68% des logements français non conformes aux normes de sécurité électrique
68% des logements français non conformes aux normes de sécurité électrique © Getty / Steven Errico

Depuis le 1er juillet 2017, les propriétaires bailleurs ont l’obligation de fournir à tout nouveau locataire un diagnostic de l’installation électrique si elle a plus de 15 ans, réalisé par un professionnel certifié et valable pour six ans. 

La mesure a été étendue depuis le 1er janvier 2018 à tous les logements et ne concerne plus uniquement les immeubles collectifs construits avant le 1er janvier 1975. 

Le Gresel regroupe les treize principales associations de consommateurs et des professionnels du secteur (syndicats, fédérations, etc.). Selon son étude, le nombre de décès a été divisé par cinq en une quarantaine d’années, et notamment depuis la mise en place de cette nouvelle loi, le nombre d'accidents électriques est en baisse. Malgré tout : 

Le nombre de victimes pourrait encore largement diminuer si l’ensemble du matériel électrique était réellement sécurisé.

Selon une étude du Gresel ce mercredi, 25 % des 200 000 accidents domestiques qui surviennent chaque année en France sont dus à un défaut électrique.

On en arrive là car les installations se dégradent avec le temps, et vous avez des occupants qui rajoutent des éléments sur leur installation en ne respectant pas toujours les règles de sécurité

Sur les 200 000 incendies domestiques qui ont lieu chaque année en France, 50 000 sont directement liés à un problème électrique, comme des équipements ou des prises défectueuses selon l'étude.

Les chiffres clé de la sécurité électrique
Les chiffres clé de la sécurité électrique / Gresel

L'anomalie la plus fréquente est le défaut de raccordement à la terre. Puis arrivent les matériels électriques défectueux et les problèmes de protection arrivent ensuite. 

3 000 personnes sont victimes chaque année d’une électrisation. Parmi elles 40 décèdent par électrocution. 

Il faut savoir que selon la loi, le propriétaire d’un logement où un locataire a eu un accident électrique à cause d'une installation défectueuse peut être désormais jugé en correctionnelle. L’absence de certains équipements de sécurité obligatoires est considérée par la justice comme une mise en danger de la vie d’autrui. 

Les indices pour identifier un risque 

Selon Laurent Lhardit du Gresel, il est facile de prévenir toute défaillance du système électrique : 

Si vous constatez trop souvent des déclenchements de disjoncteurs, si vous voyez des fils dénudés, ou si des prises sont arrachées des murs là il faut agir.

0'44

Comment identifier une défaillance électrique ?

Par Philippe Randé
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.