Plus de 90% des pharmacies seront fermées ce mardi pour protester contre la réforme du gouvernement concernant les professions réglementées. A paris, les chiffres ne sont pas encore disponibles.

Plus de 90 % des pharmacies devraient fermer ce mardi partout en France pour protester contre la réforme des professions réglementées. Les autres seront ouvertes, soit "réquisitionnées, soit de garde.

La liste des pharmacies ouvertes est disponible sur le site de l'Agence régionale de santé (ARS), dans la fenêtre "Les ARS dans votre région"

Les médecins sont aussi mobilisés

Les médecins libéraux appellent également à fermer leur cabinet mardi, à l'appel du premier syndicat de médecins, la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF).

Dans certains départements tout sera fermé

explique son président, Jean-Paul Ortiz , qui manifestera ce mardi matin dans sa ville de Perpignan.

Le système de garde de nuit en vigueur aux urgences fonctionnera aussi pour la journée, a-t-il expliqué, "pour s'assurer qu'il n'y ait pas de danger pour les patients". Médecins, dentistes, pharmaciens, ophtalmologistes, notaires et avocats manifestent ce mardi à l'appel de l'Union nationale des professions libérales (UNAPL). Selon eux, le projet de loi prévu en octobre placerait la médecine libérale sous la coupe de l'administration.

Les pharmaciens protestent contre la "menace" sur le monopole de la vente de médicaments. Par ailleurs, ils s'opposent à l'ouverture éventuelle du capital des sociétés d'exercice libéral (SEL) et à l'arrivée d'actionnaires non pharmaciens dans leurs officines. Un rassemblement est prévu à 12H30 au Sénat avant la manifestation qui prévoit de rejoindre ensuite le ministère des Finances.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.