Le trafic TGV toujours perturbé depuis la gare Montparnasse à Paris. Une panne sur un poste d'aiguillage serait la cause de cette pagaille.

Les retards de train de la SNCF
Les retards de train de la SNCF © AFP / JEFF PACHOUD

La SNCF mise sur le big data, les capteurs sur les trains et les objets connectées pour prédire d'éventuels accidents ou panne. Elle voudrait anticiper les défaillances de son réseau et des ses machines. Visiblement ces espoirs et prétentions ne portent pas encore leurs fruits. Quand on regarde dans le rétroviseur les bugs qui ont émaillé le trafic ces dernières années, il semble qu'en plus du big data, il lui faudra aussi passer à la très haute vigilance de la part de tous ses agents. A chaque fois, la SNCF signale que le réseau des lignes classiques a été délaissé au profit des investissements en faveur des lignes grande vitesse.

Décembre 2016, la panne d'électricité géante en gare du Nord

Le 7 décembre, les Franciliens se sont retrouvés pris au piège quand une panne électrique a paralysé le trafic ferroviaire au niveau de la plus grande gare d'Europe. Cela a concerné le trafic des trains, et des RER. La faute à la vétusté du réseau.

2015, le manque de rigueur fait 11 morts

Le 14 novembre 2015 un TGV d'essai déraille à Eckwersheim dans le Bas-Rhin. L'accident fait 11 morts, 42 blessés. C'est le plus grave accident ferroviaire en 25 ans. Après enquêtes et rapport, il est apparu que cet essai d'une rame à très grande vitesse a manqué de rigueur. Manque de formation du personnel à bord, vitesse excessives, bien au-delà de ce qui était prévu, désorganisation, ont été relevées.

2014, la signalisation fond au soleil

Dans les Pyrénées-Atlantiques, à quelques kilomètres de Pau, un TER percute un TGV par l'arrière.

La chaleur, 35°C ce jour-là, serait à l'origine d'un défaut de signalisation. L'accident a fait 40 blessés.

A Brétigny-sur-Orge, la maintenance laisse passer une fissure

Le déraillement du Paris-Limoges en gare de Brétigny-sur-Orge dans l'Essonne a fait 7 morts le 12 juillet 2013 . Il est dû à un défaut de maintenance. Pour la SNCF, il est dû à une fissuration rapide et brutale des boulons de l'éclisse qui s'est déboîtée (c'est la pièce métallique qui raccorde 2 rails consécutifs). La maintenance des voies n'avaient détecté la fissure.

6 mars 2012, le lundi noir

La neige ou les intempéries peuvent provoquer de sacrés dysfonctionnements dans l'organisation du trafic. Des dizaines de milliers de passagers ont été victimes de la paralysie de plusieurs lignes le 6 mars 2012 en raison du mauvais temps dans le nord de la France. Mais cette journée noire, était aussi une accumulation de malchances. Elle a commencé par un incendie sur un Thalys Amsterdam-Paris.

Le jour où la SNCF a oublié de planifier un conducteur.....

Le meilleur film comique n'aurait osé l'inventer, la SNCF l'a fait : le 4 janvier 2011 les passagers du Strasbourg Port Bou- Nice sont arrivés avec un retard de 13h . La SNCF avait oublié de prévoir le cheminot qui devait prendre son poste quand le train est arrivé à Belfort. Il a fallu en trouver un de toute urgence. Celui qu'on a pu déranger était à Lyon.

... est aussi le jour où elle fait rouler une locomotive hors service

De surcroit pour ce même train, il s'est avéré qu'il n’aurait jamais dû partir car la locomotive n’était pas en état de faire un trajet aussi long. Donc même avec un chauffeur récupéré in extrémis avec 4h de retard, elle est tombée en panne près de Tournus.

2010, l'année maudite

9 heures sans chauffage et sans toilettes dans un TGV Paris-Lyon : ce n'est que l'une des conséquences de la gigantesque panne électrique qui a empoisonné le réseau en février 2010. La panne est survenue entre Valenton et Limeil-Brévannes dans le Val-de- Marne. Elle a causé des heures de retard pour une centaine de trains.

C'est là l'un des nombreux couacs d'une année 2010 émaillée d'incidents. A la veille de Pentecôte, l’un des week-ends les plus chargés de l’année, le système de réservation est tombé en panne. Ni les guichets ni les automates ne fonctionnaient.

Les accidents ferroviaires les plus meurtriers en Europe

2 milliards de voyageurs ont été transportés en France et en Europe depuis le lancement de la grande vitesse en France.

La première ligne TGV est entrée en service le 27 septembre 1981, 17 ans après l'inauguration du premier train à grande vitesse au monde au Japon en 1964.

Un tour du monde complet – 40 000 km- est effectué en moyenne chaque mois par un TGV.

Trente ans après sa naissance, le TGV irrigue une bonne partie du territoire français et les projets d'extension des lignes à grande vitesse fleurissent un peu partout.

Mais le plus grand réseau à Grande vitesse se trouve ainsi désormais en Chine avec 7000 km.

Et en Europe, c'est l'Espagne qui est en tête avec 2 000 km de lignes à grande vitesse, devant la France - 1900 km - et l'Allemagne - 1300 km.

Les accidents ferroviaire en Europe
Les accidents ferroviaire en Europe © Visactu / Visactu
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.