Il existe de nombreux espaces dédiés à la création et à l’innovation sur du textile… Allons à la rencontre des jeunes designers du collectif DataPaulette et du Hall Couture.

Capture d'écran de la vidéo de présentation de l'atelier "Hall Couture" à Paris
Capture d'écran de la vidéo de présentation de l'atelier "Hall Couture" à Paris

L’atelier DataPaulette à Montreuil regroupe cinq personnes spécialisées dans le design ou dans la programmation. Ici, les couturiers sont avant tout des geeks qui bidouillent des machines à coudre ou à tricoter et qui se définissent comme des hackers.

Dans leur atelier, les ordinateurs sont reliés par un fil à des vêtements. De nombreux tissus sont composés de cuivre ou portent des messages cryptés avec du code. Il existe aussi des créations beaucoup plus concrètes…

Raphaëlle Mantoux a rencontré Alice :

A la base je suis développeuse web, j'ai commencé à me mettre à la couture. De fil en aiguille, je me suis rendue compte qu'il existait du fil à coudre conducteur qui permet de faire des circuits électroniques dans du tissu.

Autre espace de travail partagé et dédié cette fois-ci à la création de mode contemporaine, le Hall Couture à Paris. Les concepteurs qui sont avant tout des spécialistes de la haute couture, sont également friands de fils conducteurs, c’est le tout électrique et le WIFI qui font fureur dans ces ateliers où l'on conçoit le vêtement du futur...

Luc Saulière :

Il s'agit d'améliorer la santé des gens sans qu'ils y pensent

► ALLER PLUS LOIN | Au-delà de la simple recherche, est-ce que ces gadgets peuvent aller plus loin, être industrialisés ? La question est développée dans Demain la veille autour de Dorothée Barba

Quelques exemples concrets

  • Une robe panneau solaire : une surface photovoltaïque dans le dos permet de recharger une batterie, dans la doublure, qui alimente des lumières dans le jupon, le soir.
  • Un collier qui se connecte à Internet et s'illumine. Quand on le ferme avec les boutons pressions à l'arrière, cela lance un module wifi.
  • Une robe musicale, "Don't Touch Me", qui dès qu'on la touche, se met à produire du son.
  • Un foulard anti-pollution : un foulard dans lequel se trouve une structure de masque avec un filtre qui permet de mesurer le taux de pollution et qui a pour objectif de nous protéger de la pollution.
  • En forme de clin d'oeil, ce pull qui propose d'autres formes de créer de l'énergie à partir de... câlins

► LIRE AUSSI | Des fringues en peau de mangues et des jeans biodégradables

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.