Carambar poignardé
Carambar poignardé © Valeria Emanuele

C’était une blague pour faire le buzz. C’est ce qu’expliquent ce matin les communicants de la marque de caramels, très fiers du coup réalisé.

Jeudi, un communiqué de presse de la marque informait de la volonté de carambar de cesser d’imprimer des blagues de potache sur le papier d’emballage, pour s’orienter vers des petits quizz "ludo-éducatifs".

Aujourd’hui, dans un film diffusé sur le site, Carambar explique comment la marque a monté "la plus grande blague de l'année", à grand renfort de publicité, d'informations savamment distillées sur le net, de "kit presse" distribués aux journalistes.

Les fans déçus avaient longuement commenté la nouvelle sur Twitter. Une page Facebook avait été créée contre cette disparition annoncée. "Il est de notre devoir de nous opposer à un tel saccage de ce qui fait le rayonnement culturel français. Ensemble, mobilisons-nous".

Des pétitions contre la fin des blagues Carambar avaient été lancées sur internet, notamment par la ville de Marq-en-Baroeul (Nord), berceau historique des Carambar.

La marque assure avoir reçu ainsi "des milliers de preuve d'amour" de consommateurs militant pour leur maintien.

Philippe Randé

N.B. aucun Carambar n'a excessivement souffert durant la réalisation de ce papier

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.