Voilà plus de deux semaines qu’on est coincés chez nous. Impossible ou presque de sortir. Alors dans une rue du 11e arrondissement de Paris, les voisins jouent, tous ensemble, à un jeu, à 20h. Jusqu'à offrir un succès international au jeune comédien qui en a eu l'idée.

Une version entre voisins du célèbre jeu télévisé
Une version entre voisins du célèbre jeu télévisé © Noam Cartozo

Chaque soir, après avoir applaudi les soignants, c’est le même rituel au quatrième étage de cet immeuble. Un jingle retentit dans la rue, puis une voix annonce tout haut “Bonsoir la rue Saint-Bernard et bienvenue à Questions pour un… BALCON !” Cette voix, c’est celle de Noam Cartozo, le jeune comédien qui a lancé le jeu. Et qui pose les questions.

“Quel groupe a interprété “Hotel California”? "Les Eagles !" "C’est ici, c’est ici, Eagles, 1-0 pour les pairs !”

Dans la rue, deux équipes : les numéros pairs, et en face les numéros impairs. Et comme dans le vrai jeu “Questions pour un Champion”, des cadeaux à gagner. “Au début je leur offrais symboliquement des rouleaux de PQ et des pâtes", s'amuse le jeune homme. "Mais depuis que la vidéo a fait le buzz sur internet, des millions de vues à travers le monde, des sponsors se sont greffés à mon jeu et j’offre des cadeaux, disons, intelligents.”

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Il y a, par exemple, la possibilité de gagner des courses à domicile et les bénéfices de certains cadeaux sont reversés aux hôpitaux de Paris.

Il ne réalise pas vraiment son succès

Noam Cartozo se filme, posant les questions depuis son balcon, à ses voisins. Et la vidéo a énormément tourné sur les réseaux sociaux. Il a été contacté par des radios, des télés du monde entier.

Le comédien a par exemple participé, sur une chaîne israélienne, à un blind-test avec Julien Lepers, le présentateur historique de "Questions pour un Champion". “Dans l’émission il gagne, mais en fait c’est moi qui gagne, j’ai juste eu un problème de connexion”, précise-t-il, malicieux. Car il ne perd pas son humour malgré la situation.

“Je n’arrive pas à être pleinement heureux”

“C’est complètement vertigineux. Pour tout vous avouer, j’ai des proches touchés par le virus. Je n’arrive pas à ne pas y penser.” Le comédien est un habitué des vidéos sur Internet. Mais il ne s’attendait pas du tout à un tel succès pour son idée. "Moi qui pensais faire le buzz avec mes vidéos dans ma salle de bain, finalement c’est un jeu où je gueule comme un poissonnier… Eh bien tant mieux ! Moi mon but c’est d’aider les gens, de leur redonner un peu de sourire."

Il précise aussi qu’il est pressé que son jeu s’arrête : "Ça voudra dire qu’on peut sortir de chez nous."

En attendant, Noam Cartozo donne rendez-vous tous les soirs à 19h55 sur son compte Instagram. Pour applaudir les soignants, assister au jeu avec les voisins puis jouer vous-même... avec la possibilité de gagner des cadeaux.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.