Les températures très douces de ces derniers jours, qui devraient se maintenir cette semaine, ont eu une conséquence désagréable pour plusieurs millions de Français : les pollens sont arrivés beaucoup plus tôt que prévu. Une partie du sud de la France est en vigilance rouge, pour les pollens de cyprès.

Les allergies arrivent un peu plus tôt que prévu
Les allergies arrivent un peu plus tôt que prévu © Maxppp / Salinier Quentin / PHOTOPQR/SUD OUEST

Du soleil, des températures largement au-dessus des normales de février : ces conditions météo dignes du printemps, voire certains jours d'un début d'été, ont un impact sur nous, mais aussi... sur le monde végétal. En effet, les conditions climatiques ont accéléré la croissance des végétaux. Résultat, les arbres allergènes, pollinisent plus tôt que prévu. 

Alors que les cyprès, très propices aux allergies respiratoires, sont en général en période de pollinisation fin mars-courant avril, le Réseau national de surveillance aérobiologique note que "les concentrations de pollens de cyprès explosent autour de la Méditerranée avec un risque d'allergie qui restera à son niveau maximum". Ce lundi, 11 départements, des Pyrénées-Orientales aux Alpes-Maritimes, étaient donc concernés par une vigilance rouge avec un risque d'allergie très élevé pour ces arbres. 

Le risque allergique, au 22 février
Le risque allergique, au 22 février © Visactu

Autre problème : la pollution de l'air peut aggraver les symptômes d'allergies, car ils peuvent fragiliser les voies respiratoires et les rendre, par conséquent, plus sensibles aux allergènes

Après les cyprès, ce sont les noisetiers et les aulnes qui devraient poser problèmes aux allergiques : déjà en fleurs, ils ont commencé à faire augmenter leurs concentrations de pollens. Même chose pour les pollens de frêne et de peuplier, qui vendront ensuite. Même les graminées, qui arrivent en général au cœur du printemps, ont déjà commencé à se développer dans certains départements du sud-ouest, ce qui nécessite une certaine vigilance également. 

Le calendrier des allergies pour cette année
Le calendrier des allergies pour cette année © Visactu
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.