QUIZ - Après-midi, clope, échappatoire, pétale... Avant de nous questionner sur "le" ou "la" Covid-19, bien des mots nous ont fait hésiter entre le féminin et le masculin. Testez vos connaissances !

Parfois, difficile de choisir...
Parfois, difficile de choisir... © Radio France / Xavier Demagny

Pour le coronavirus, personne n'a encore réussi à se mettre d'accord. Le ou la Covid? Les politiques, les journalistes, dans la rue, à l'école, au boulot ; on a vraiment du mal à se décider entre le féminin et le masculin. Pourtant, l'Académie française a bien tranché et c'est, selon elle, le déterminant "la" qu'il faut utiliser (Covid désignant "disease", la maladie à coronavirus en anglais). Sauf qu'in fine et comme très souvent, c'est l'usage qui l'emporte et l'usage semble avoir préféré "le". D'ailleurs, ce n'est pas le seul mot pour lequel on a du mal à respecter la règle ou à uniformiser le genre... Le ou la Wifi? Un ou une pétale? Un ou une entracte? Que dire, que choisir que faire ? 

"Je ne suis pas pour qu'on dise 'il faut dire' ou 'il ne faut pas dire'. Parfois, il y a des variations et pas toujours de bonne raison linguistique pour mettre 'le' ou 'la' sur les mots. Et ce n'est pas toujours scandaleux de dire l'un ou l'autre", rassure d'emblée Sandrine Reboul-Toure, lexicologue à l'université parisienne Sorbonne Nouvelle. "Pour une partie, c'est donc du domaine de la faute, de l'erreur, parce qu'on s'est mis d'accord sur certains mots. Mais pour l'autre c'est du domaine de cette variation, car on peut dire l'un ou l'autre, il n'y a pas de bonne raison linguistique." Malgré tout, précise-t-elle, "quand on a 'un chien', on ne se pose pas la question de dire 'un' ou 'une'. Et pour une majorité de mots, il y a une norme sur le genre." 

Frottez-vous à notre quiz !

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.