Bric à brac
Bric à brac © CC Joe Flintham

Rebondir après la prison, Henri Bourgeois l’a fait. Sorti au mois de juin après une peine de 21 mois pour vols et recel de vols, l’homme a vite repris sa vie en main.

A 43 ans, Henri Bourgeois vient d'ouvrir sa propre boutique de bric-à-brac à Châteauroux. 200 mètres carrés de meubles, de livres et de vaisselles. Des objets donnés par leurs anciens propriétaires qu'il remet souvent en état avant de les vendre.

C'est la passion pour les bibelots qui a permis à Henri de s'accrocher, sans jamais cacher qu'il a trébuché et fait de la prison.

Gilles, son propriétaire, habite au-dessus de la boutiqueet a offert plusieurs objets à vendre à son locataire, devenu un ami et dont il souhaiterait faire un exemple de réinsertion.

Le reportage d'Hugo Charpentier

Si ce dimanche vous passez par Châteauroux, sachez qu'Henri Bourgeois organise une braderie à sa boutique rue Joseph Bellier.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.