Allergies
Allergies © @pharmacienligne.weezbe.com

Les pollens de bouleau, entre autres, sont de retour, avec un risque élevé, voire très élevé dans le nord de la France samedi et dimanche. En cause : le beau temps qui va favoriser leur dispersion. Préparez les mouchoirs...

Pour les 30 % de Français qui y sont allergiques , les pollens sont une véritable plaie chaque année. Ceux du bouleau sont les plus fréquents et les plus redoutés, mais d'autres, comme les pollens de cyprès, de platane, de frêne ou de chêne risquent de suivre. Dans le nord, l'hiver particulièrement doux n'a rien arrangé , et a aidé les herbes sauvages à se développer plus tôt que prévu.

Résultat : les traditionnels éternuements, irritations, conjonctivites ou rhinites devraient fleurir chez les personnes touchées.

Un retour qui inquiète Madeleine Epstein, allergologue (au micro de Philippe Randé)

Depuis le mois de janvier, ça monte, on en voit de plus en plus. Ça a l'air d'être un peu violent cette année... Mais on dit plus ou moins ça tous les ans à la même période. Cette semaine, on a eu une affluence de demandes et de prises en charge en urgence de personnes qui allaient très mal.

Depuis quelques années, le nombre de personne allergiques est en pleine explosion , en particulier chez les enfants. Les allergologues montrent du doigt la pollution par les particuliers fines , qui rendent les pollens plus allergisants, mais aussi la plantation croissante d'arbres allergisants dans les villes.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.