L'actrice d'origine mexicaine témoigne longuement dans le New York Times et révèle son combat permanent pour échapper aux griffes de Harvey Weinstein, accusé de viols, agressions et harcèlement par de nombreuses femmes.

Salma Hayek en mai 2017
Salma Hayek en mai 2017 © Reuters / Carlo Allegri

"Harvey Weinstein était un cinéphile passionné, un preneur de risques, un père aimant et un monstre". 

Pendant des années, il a été mon monstre.

C'est le début du long témoignage dans le New York Times de Salma Hayek, 51 ans. 

"J'ai été approchée à plusieurs reprises pour témoigner d'un épisode de ma vie avec lequel je pensais avoir fait la paix". L'actrice admet qu'elle s'était en fait elle-même livrée à un lavage de cerveau. 

► ECOUTER | Les détails avec Grégory Philipps, notre correspondant à Washington

53 sec

Harvey Weinstein aurait aussi harcelé Salma Hayek

Par Gregory Philipps

L'actrice cite de nombreux exemples où le puissant producteur l'a appelée au téléphone en pleine nuit dans sa chambre d'hôtel, a frappé à sa porte la nuit, lui a demandé de se déshabllier devant lui, de prendre une douche devant lui, de le regarder prendre une douche, d'avoir une relation sexuelle à trois avec lui et une prostituée etc. 

"Il n'a jamais su à quel point il m'a fait mal. Je ne lui ai jamais montré à quel point il me terrifiait. Quand je le voyais en société, je lui souriais et essayais de me souvenir des bonnes choses, me disant à moi même que je revanis d'une guerre que j'avais gagné. 

Salma Hayek affirme avoir passé son temps à dire non à Harvey Weinstein. 

Je pense qu'il n'y a rien qu'il aime moins qu'un non !

Elle énumère les "tactiques" de Weinstein pour tenter de la persuader, mais elle liste également les réactions furieuses qu'aurait eues le producteur, jusqu'à la menace ultime :

Je te tuerai, ne crois pas que je ne peux pas

Elle affirme que dans ses yeux, elle n'était pas une artiste. "Je n'étais même pas une personne. J'étais une chose : je n'étais qu'un corps." 

Et elle conclut : 

Les hommes ont harcelé sexuellement car ils le pouvaient. Les femmes parlent aujourd'hui, parce que, dans cette nouvelle ère, nous le pouvons.

L'actrice est l'épouse de l'homme d'affaires français François-Henri Pinault, fils de François Pinault.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.