Confinement oblige, beaucoup de Français ont découvert le travail de chez eux cette semaine. Certains y sont plus habitués. C'est le cas de Guillaume Champeau, directeur de l’éthique et des affaires juridiques chez Qwant, le moteur de recherche français : nous lui avons demandé ses astuces pour s'en sortir.

Bien travailler de chez soi, ça ne va pas forcément de soi...
Bien travailler de chez soi, ça ne va pas forcément de soi... © AFP / Martin Bertrand / Hans Lucas

Guillaume Champeau a créé son entreprise il y a 20 ans, pendant ses études. À l'époque, il n'avait pas le choix, pas les moyens de payer un bureau. Il a donc travaillé chez lui. Ses associés ont fait de même dans différentes villes de France et son entreprise s'est construite comme cela. Il travaille aujourd'hui pour Qwant, le moteur de recherche français, toujours en télétravail, quelques jours par semaine.

FRANCE INTER : Quel serait votre premier conseil pour un télétravail réussi ?

GUILLAUME CHAMPEAU : "Il faut des astuces pour bien séparer la vie familiale de la vie professionnelle surtout si vous n’avez pas de bureau chez vous, de pièce où vous isoler. En appartement par exemple, vous pouvez changer la nappe de la table, différente pour la journée, et pour le repas le soir. Cela permet, psychologiquement, de séparer les choses. Il faut aussi s’imposer des horaires, pour rester dans un rythme qui fait qu’on se lève pour aller travailler et qu’on arrête son ordinateur à une certaine heure le soir. Évidemment, en ce moment, tout cela est un peu bousculé par les enfants que l’on garde à la maison."

Faut-il un équipement, des outils particuliers ? 

"Ce qui est important, c’est d’utiliser des outils adaptés au contexte. On ne prendra pas le téléphone pour tout et n’importe quoi. Il va falloir apprendre à utiliser les mails, les messageries instantanées, à faire des visioconférences avec Zoom, Skype, etc. Il faut simplement se mettre d'accord sur une méthode avec ses collègues et son manager pour laisser une certaine flexibilité parce que tout le monde n’est pas disponible au même moment. Il ne faut pas culpabiliser de ne pas pouvoir répondre tout de suite. Évitez de sur-solliciter les collègues et laisser un maximum d’autonomie pour que chacun puisse s’organiser. En adoptant ces quelques codes, on peut être beaucoup plus productif en télétravail. 

Attention à la connexion internet : si plusieurs personnes utilisent le wi-fi en même temps ; avec le petit pour regarder un dessin animé pendant que vous essayez de faire une conférence téléphonique et que votre conjoint est en visiophonie, le réseau va vite être saturé. Il faut trouver des astuces, télécharger le dessin animé plutôt que le regarder en streaming, limiter la visio et privilégier la voix quand la bande passante n’est pas disponible."

Est-ce que cette expérience de télétravail à grande échelle peut changer notre organisation du travail, à plus long terme ?

"Il y a un potentiel de révolution culturelle énorme et que l’on n’aurait pas pu imaginer il y a quelques mois. La difficulté c’est que beaucoup d’entreprises et de salariés vont découvrir le télétravail dans les pires conditions possibles. Peu d’entreprises ont pu se préparer, les salariés ont leurs enfants à la maison, et pour ceux qui vivent dans un petit appartement, cela peut vite devenir un cauchemar. Mais pour les entreprises qui étaient prêtes, cela peut être le déclencheur qui prouve que l’on peut bien travailler dans ces conditions-là, avec une vie plus équilibrée pour les salariés, et même gagner en productivité."

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.