Le nombre de morts sur les routes françaises a lourdement chuté en octobre dernier, - 13,8% par rapport au même mois en 2017. En revanche, les accidents et les blessés ont été plus nombreux.

Le nombre de morts a chuté de près de 14% au moins d'octobre.
Le nombre de morts a chuté de près de 14% au moins d'octobre. © Radio France / Stéphanie Berlu

Le bilan est en demi-teinte pour la sécurité routière au mois d'octobre dernier. Une bonne nouvelle pour commencer : le nombre de morts est en net recul. Il passe de 319 en octobre 2017 à 275 le mois dernier. C'est le niveau le plus bas enregistré depuis dix ans. En 2008, nous étions à 430 personnes tuées sur les routes de France.

Forte baisse du nombre de tués sur les routes en octobre.
Forte baisse du nombre de tués sur les routes en octobre. © Visactu

Mais cette tendance n'est pas valable pour les piétons. "La mortalité des piétons est la plus élevée pour un mois d'octobre depuis dix ans avec plus de 60 victimes", souligne l'observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR).

Plus d'accidents et de blessés

On constate également une hausse du nombre d'accidents (+ 5,5%) et du nombre de blessés (+ 6,6%). On dénombre en effet en octobre 7 000 victimes de la route, contre moins de 6 300 en 2015.

Sur un an en revanche, le nombre de morts, tout comme le nombre d'accidents et de blessés, sont en baisse

Selon Emmanuel Barbe, le délégué interministériel à la sécurité routière, on ne peut pas encore affirmer que ce recul de la mortalité est dû à la mise en place de la limitation à 80 km/h sur les routes sans séparateur central en juillet dernier.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.