Sécurité routière : une "Onde de choc" contre les accidents
Sécurité routière : une "Onde de choc" contre les accidents ©

Après une année 2015 particulièrement meurtrière sur les routes, la sécurité routière lance ce week-end une nouvelle campagne de prévention qui raconte les drames vécus par les proches des victimes d'accidents.

"Tous touchés, tous concernés, tous responsables". C'est sur ces mots que se conclut le nouveau clip, glaçant, de la sécurité routière.

Baptisée "Onde de choc" , cette campagne 2016 illustre la peine et les difficultés, personnelles, professionnelles et financières, que vivent les familles des victimes. Une façon de rappeler qu'au-delà des accidentés eux-mêmes, un grand nombre de personnes - proches, amis, collègues - sont aussi touchés après un accident de la route.

À l'appui de ce film, une étude commandée par la sécurité routière et réalisée par l'Ifop sur l'impact des accidents de la route dans la population. D'après cette enquête, près d'un Français sur deux a un proche victime d'accident de la route et "56 % des personnes dont les proches ont subi un accident de la route il y a moins de deux ans gardent celui-ci à l'esprit, contre 48 % quand l'accident remonte à plus de dix ans".

►►►Norbert Pirault, 53 ans, a été grièvement blessé dans un accident de la route en 2009. Aujourd'hui encore, son entourage en subit les conséquences. Témoignage recueilli par Julie Pietri.

Malgré les 81 mesures prises en matière de sécurité routière en 2015, 3.464 personnes ont été tuées sur les routes, soit une hausse de 2,4% par rapport à 2014.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.