La ministre de l’Écologie, Ségolène Royal, a refusé hier de lâcher un nouvel ours dans les hautes-Pyrénées.Elle autorise les battues de loups, là où des attaques ont lieu.

Bouquetin réintroduit dans les Pyrénées
Bouquetin réintroduit dans les Pyrénées © Radio France

Je veux un juste équilibre entre le pastoralisme et la réintroduction d'espèces sauvages

Ségolène Royal assistait à un lâcher de bouquetins, venus d'Espagne, pour repeupler les Pyrénées où ils ont diparus depuis 1910. A terme, cent soixante bouquetins seront réintroduits dans la région d'ici trois ans.

Réintroduire des loups et des ours c'est plus "sensible" a reconnu la ministre dans une région où les éleveurs et les chasseurs dénoncent "l'ensauvagement " de la montagne.

En France, il n'y a plus que trois cents loups. Dans les Pyrénées, espagnols et français, il y aurait au moins vingt-quatre ours.

► ► ► ECOUTEZ le reportage de Stéphane Iglesis

Mots-clés :
Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.