Les frontières sont à nouveau surveillées
Les frontières sont à nouveau surveillées © MaxPPP

Le Premier ministre a annoncé que "toute une série de manifestations" annexes "annulées" en marge des négociations lors de la COP21 qui débutera à, Paris le 30 novembre.

Le Premier ministre Manuel Valls a annoncé lundi que la COP21 à Paris serait "réduite à la négociation"et que les "concerts et manifestations festives" annexes "seraient sans aucun doute annulés".

Pourtant, la conférence internationale sur le climat aura bien lieu du 30 novembre au 11 décembre. Manuel Valls a assuré qu'aucun chef d'Etat, aucun chef de gouvernement de la planète n'a demandé à reporter ce grand rendez-vous international. "Paris sera la capitale du monde" à l'occasion de la COP21, a affirmé le Premier ministre.

Les explications de Nathalie Fontrel

Les questions climatiques vont rester enfermées dans le parc des expositions du Bourget

L'ancien président de la République, Nicolas Sarkozy, avait jugé dimanche que l'annulation de la COP21 ne serait "pas un bon signal".

Malgré tout, selon lui, les conditions de la conférence sur le climat devaient être revues, pour ne pas mobiliser d'importantes forces de sécurité après les attentats de Paris. Le président des Républicains s’est entretenu avec le président François Hollande ce dimanche notamment au sujet de cette conférence :

Je lui ai dit que s'il voulait la maintenir, bien sûr c'était légitime, mais qu'on ne pouvait pas la tenir dans les mêmes conditions", a expliqué l'ancien chef de l'Etat.

120 chefs d'Etat sont attendus à Paris pour cette conférence diplomatique, la plus grande jamais réunie en France depuis la signature de la déclaration universelle des droits de l'Homme à Paris en 1948.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.