accident meurtrier de train dans l'essonne
accident meurtrier de train dans l'essonne © reuters

Parmi les projets du Grand Paris des transports, revu par le gouvernement au printemps, l'amélioration des transports en commun. L'Etat et la région Ile-de-France ont signé une convention de financement : Sept milliards d'euros d'ici 2017.

Dans le plan, la liste des opérations est détaillée : rénovation, extension, prolongations des RER, tramways, bus et métros déjà existants.

Sur les sept milliards d'euros annoncés, l'Etat s'engage pour 1 milliard, la région 2,5 millards, le reste des investissements étant partagé par les autres collectivités et par la Société du Grand Paris créee par Nicolas Sarkozy.

L'interview de Jean-Paul Huchon, le président socialiste de la Région Ile-de-France :

Il était temps que les usagers du francilien bénéficient d'un traitement équitable.

Un camouflet pour la Société du Grand Paris

La SGP est déjà maître d'ouvrage du futur métro automatique Grand Paris Express. Elle devient désormais contributrice des transports du quotidien. Elle revient donc sous la tutelle du Stif (Société des transports d'Ile-de-France) comme simple opérateur au même titre que la SNCF et la RATP.

Matignon reconnaît que ces mesures vont mécontenter la SGP.

Qu'est-ce qui change ?

Les précisions d'Olivier Boy

Les premiers travaux commenceront en 2015. Les quais de la future ligne 15 (au sud) seront de 110 m plutôt que de 120 m, les lignes 16 et 17 (à l'est) auront des trains de 60 m au lieu de 120 m, la ligne 18 (desservant Saclay) sera aussi adaptée.Le RER E doit être prolongé de Saint-Lazare vers La Défense, celui de la ligne 14 et de la ligne 11. L'amélioration des RER, via leurs schémas directeurs, est aussi prévue grâce à cet argent.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.