La réalité virtuelle, fera t elle mieux que les profs, les qcm, les serious game, le mopc ou simplement la transmission entre collègues ?

Et si les casques de VR arrivaient au bureau pour de courtes formations express ?
Et si les casques de VR arrivaient au bureau pour de courtes formations express ? © AFP / IGOR STEVANOVIC / SCIENCE PHOTO / IST / Science Photo Library

Les concepteurs de contenus numériques sont sur les rangs pour ce nouveau marché qu'est la réalité virtuelle au service de la formation. 

Dans l'Education nationale, dans les centres de formation, circulent des études et rapports pour vanter les mérites de VR. 

Bien sûr cette technique de simulation et d'immersion est utilisée pour les pilotes, d'avions ou de voitures de course, pour les astronautes (notamment pour s'habituer aux gestes à faire et ne pas faire lors d'une sortie extra véhiculaire dans l'espace). 

Cela concernait donc jusqu'à présent peu de monde. Désormais on envisage de former les conducteurs de la RATP ou les professionnels du bâtiment avec la VR.  En fait, les entreprises se voient déjà faire de nombreuses propositions de formations très courtes, on pourrait même dire des briefs, sous forme d'expérience immersive d'une vingtaine de minutes. 

Attention, engagement, feedback immédiat et consolidation

C'est le cas par exemple avec le jeu en VR montée par CyberZen, filiale de Manzalab, ZenDesk, pour sensibiliser les salariés d'une banque à la sécurité des informations internes. C'est un jeu vidéo, sous casque, en immersion totale, pour un temps assez court. Vous êtes des intrus dans les bureaux d'une grande banque. Vous n'avez que quelques minutes pour récupérer un maximum d'informations sensibles que vous pourrez ensuite revendre à la concurrence. 

Pour Grégory Fabre créateur de CyberZen ce type de scénarios correspond aux meilleures façon d'apprendre : 

"Nous travaillons en suivant les 4 piliers de l’apprentissage définis par le neuroscientifique Stanislas Dehaene, professeur au Collège de France. Ces 4 piliers sont l'attention, l'engagement, feed back immédiat et consolidation. _Pour faire qu’un jeu soit sympa, c’est un métier, il faut que ce soit addictif et intéressant.  On amène des casques de VR dans les entreprises, et en quelques minutes, ils sont formés à quelque chose. On apprend plus vite, parce qu’_en VR, les 4 piliers sont augmentés. On est plongé dans le jeu, on ne peut pas faire autre chose, la concentration et l’engagement sont beaucoup plus important". 

On n'a pas encore de retour d'expériences assez nombreux. Certains experts de l'éducation mettent en doute, l'idée que faire en voyage scolaire en VR, ou interargir avec d'autres étudiants dans une séance de VR soit vraiment plus efficient. Il est trop tôt pour savoir sur quels types d'apprentissage le VR montrera vraiment ses avantages. Mais ce qui est sûr c'est que les casques seront de moins en moins coûteux, et que la formation, est un des piliers du marché de la VR.  

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.