Selon une enquête l'INSEE sur la natalité en France, sept femmes sur 10 accouchent dans une commune différente de là où elles habitent car le nombre de maternité a beaucoup diminué

Moins de maternités pour raisons de sécurité et donc plus de kilomètres à parcourir pour les parents
Moins de maternités pour raisons de sécurité et donc plus de kilomètres à parcourir pour les parents © Radio France / Ulysse Lefebvre / Hans Lucas

Il y a aujourd'hui un peu plus de 500 maternités en France, trois fois moins qu'il y a 40 ans. Résultat : les parents ont plus de route à parcourir.

Fermeture de près des deux-tiers des maternités entre 1975 et 2014

La diminution du nombre de maternités, par la fermeture de celles dont l'activité était la plus faible, a été décidée pour des impératifs de sécurité dès 1972. De 1369 établissements existants en 1975, on est passés à 518 en 2014.

Selon le ministère de la Sante, malgré la réduction du nombre de maternités, le temps d’accès médian observé pour s’y rendre est resté stable entre 2001 et 2010. La moitié des femmes mettent moins de 17 minutes pour aller accoucher.

Mais selon Marie-Sophie Laville, sage-femme depuis 35 ans, la distance fait "qu'il y a aura certainement des problèmes d'accouchement intempestifs sur la route, dans les taxis, dans le camion des pompiers, si c'est un moment où le réseau routier est saturé".

Parmi les 35.900 communes françaises, seules 2.800 ont vu naître un bébé. 2.200 commune n'en ont vu naître qu'un ou deux dans l'année.

Sans surprise, Paris est la commune où le nombre de naissances est le plus élevé avec 42.000 naissances déclarées en 2016, puis viennent Toulouse (15.000 naissances), Marseille (14.000) et Lyon (10.000).

Les 200 communes françaises enregistrant le plus grand nombre de naissances voient naître près de quatre bébés sur cinq (79%).

Les accouchements hors d'un hôpital ou d'une maternité sont restés rares : 5.000 naissances en 2016, soit 0,6%. Dans neuf cas sur dix, les mères ont bénéficié de l'assistance d'un médecin ou d'une sage-femme.

Moins de naissances en France en 2016

En 2016, 784.000 bébés sont nés en France, soit 15.000 naissances de moins qu'en 2015, rappelle mercredi l'institut de la statistique dans un état des lieux des naissances déclarées à l'état civil l'an passé.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.