Le gouvernement japonais a fait savoir ce mercredi qu'environ 300 tonnes d'eau contaminée se déversaient chaque jour dans la mer à partir de la centrale de Fukushima. Il demande à l'exploitant de la centrale nucléaire d'accélérer le nettoyage du site.

de l'eau contaminée fuit de la centrale nucléaire de fukushima
de l'eau contaminée fuit de la centrale nucléaire de fukushima © reuters

Plus de deux ans et demi après le séisme et le tsunami qui ont endommagée la centrale nucléaire de Fukushima, le Premier ministre japonais Shinzo Abe a annoncé ce mercredi que les autorités allaient davantage s'impliquer dans la gestion de l'eau contaminée du site, dontla fuite dans la mer constitue selon lui un problème "urgent" .

Stabiliser la centrale de Fukushima est notre défi

Les explications de Frédéric Charles

300 tonnes d'eau contaminée chaque jour en mer

Lors d'une réunion de la cellule de crise gouvernementale sur le sujet, Shinzo Abe a pour la première fois fourni des estimations sur les quantités d’eaux radioactives qui se déversent chaque jours dans l’océan pacifique. Selon lui, environ 300 tonnes d’eau contaminée rejoindrait chaque jour la mer . Le gouvernement se dit persuadé que ces fuites se produisent depuis au deux ans.

Sans donner aucune information sur le taux de contamination de ces liquides, il prévoit de limiter les fuites à 60 tonnes par jour à partir de décembre . Le chef du gouvernement a souhaite que Tepco accélère le nettoyage du site.

Des mois de dénégations de Tokyo Electric Power

Confrontée à un manque de moyens de traitement, de stockage et de confinement de cette eau, Tokyo Electric Power, l'exploitant de la centrale nucléaire, a reconnu pour la première fois fin juillet que des eaux souterraines radioactives s'étaient écoulées dans l'océan Pacifique . Il s’est engagé à prendre diverses mesures pour endiguer le phénomène.

Tepco injecte un produit chimique souterrain, afin de solidifier les sols et d'éviter que les eaux radioactives soient emportées, mais selon le quotidien japonais Asahi, il n'est efficace qu'à plus de 1,8 mètre de profondeur, alors que les nappes phréatiques montent jusqu'à un mètre sous terre.

Le nettoyage devrait prendre une quarantaine d'années et coûter plus de huit milliards d'euros .

Fuite d'eau à Fukushima
Fuite d'eau à Fukushima © radio-france
Derniers Articles
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.