Capture d'écran de la chaîne d'information Sky News qui assure avoir  mis la main sur les noms de 22.000 membres de l'EI.
Capture d'écran de la chaîne d'information Sky News qui assure avoir mis la main sur les noms de 22.000 membres de l'EI. © SKY News

La chaîne d'information Sky News a mis la main sur les noms de 22.000 membres de l'EI. Cette télévision britannique a affirmé mercredi avoir découvert des documents contenant les noms de 22.000 membres de l'Etat islamique (EI).

Un ex-membre de l'EI aurait remis à la chaîne britannique une clé USB contenant les fichiers volés au chef de la police interne de l'organisation jihadiste. Selon Sky News, ces documents contiennent les noms, adresses ou encore numéros de téléphone des recrues. Ces formulaires remplis par des ressortissants de 55 pays ayant rejoint l'EI, contiendraient des informations sur des jihadistes jusqu'à présent non identifiés en Europe occidentale, aux Etats-Unis, au Canada, au Maghreb et au Moyen-Orient.

"Sky News a informé les autorités de cette prise"

"Sky News a informé les autorités de cette prise", assure la chaîne sur son site. Dans ce formulaire, on retrouve les 23 questions auxquelles les recrues de l'EI doivent répondre comme leur groupe sanguin, nom de jeune fille de leur mère ou encore "niveau de compréhension de la charia", la loi islamique...Cette nouvelle fuite constituerait par son ampleur la plus importante.

Richard Barrett, ancien patron du contre-terrorisme au sein du renseignement extérieur britannique, a qualifié le butin de "ressource inestimable pour les analystes".

"Cette organisation est une escroquerie, ce n'est pas l'islam"

Les documents ont été livrés à la chaîne par un ancien combattant de l'Armée syrienne libre ayant rejoint les rangs de l'EI qui se fait appeler "Abu Hamed". Il aurait volé les documents et les auraient transmis à un journaliste en Turquie.

Il dit avoir quitté l'EI à cause de l'"effondrement des principes islamiques auxquels il croit" au sein du groupe. "Cette organisation est une escroquerie, ce n'est pas l'islam", explique-t-il dans une vidéo diffusée par Sky News où il apparaît le visage masqué. D’après cet homme, l'organisation jihadiste aurait abandonné son quartier général de la ville de Raqa pour le désert.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.