des anomalies repérées plusieurs mois avant l'accident de brétigny
des anomalies repérées plusieurs mois avant l'accident de brétigny © reuters

Tirer les leçons de la catastrophe ferroviaire de Brétigny-sur-Orge : le président de la SNCF Guillaume Pepy a présenté un certain nombre de mesures pour que jamais un tel drame ne se reproduise.

SNCF et Réseau ferré de France ont annoncé mardi un investissement de 410 millions d'euros, sur la période 2014-2017, pour renforcer la sécurité des aiguillages et du réseau.

Cette somme va être partagée par la SNCF et Réseau ferré de France.

Le plan qui s'appelle "Vigirail", et RFF y consacrera une partie de son budget d'investissement, qui devrait s'élever en 2014 à 5,5 milliards d'euros SNCF, 60 millions d'euros. Le gros des dépenses – 300 millions d'euros – est destiné au renouvellement d'aiguillages : 500 aiguillages devraient être renouvelés annuellement au lieu de 300 actuellement.

La technologie sera améliorée, tant pour la surveillance des installations que la traçabilité des opérations de maintenance. Une plateforme sera mise en place pour recevoir et traiter les anomalies signalées par les agents et clients.

__

Marion L'Hour a assisté à la réunion. Elle en dresse le compte-rendu

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.