Dans les gares de Paris-Bercy et Paris-Austerlitz, les TER et les Intercités ont subi quelques retards en raison d'une très grande affluence de voyageurs. Certains voyageurs n'ont pas pu prendre le train qu'ils espéraient. Vivront-ils la même chose les 30 et 31 décembre ?

Voyageurs n'ayant pas pu embarquer le 23 décembre en gare de Bercy
Voyageurs n'ayant pas pu embarquer le 23 décembre en gare de Bercy © AFP / Jacques Demarthon

Le cas des trains régionaux

Ce n'est pas un problème de surréservation car il n'y a pas de réservations obligatoires sur le réseau TER. Il s'agit d'un problème d'affluence massive à un moment où c'est le week-end, les vacances de Noël pour toutes les zones, et alors qu'une grande part des Français a choisi la semaine de Noël pour partir.  Une conjonction qui s'est avérée défavorable. La SNCF affirme avoir mobilisé toutes ses ressources, y compris des trains de réserve pour pouvoir embarquer tout le monde. 

Toutefois, pour l'avenir, la  SNCF réfléchit  à "des voyages qui se feront avec réservation et uniquement avec réservation, avec sans doute des contrôles à quai" pour permettre de faire monter à bord "uniquement les gens qui auront une réservation de billet. lors des périodes de forte affluence"

Tout le monde est monté dans un train

La SNCF affirme que tous les voyageurs ont finalement pu monter dans un train. Les trains sont donc partis, parfois avec du retard. Au-delà d'une heure, les voyageurs pourront se faire rembourser. 

"Il y a eu 2 500 personnes" impactées par les dysfonctionnements, sur 1,7 millions voyageurs attendus ce week-end, explique Mathias Vicherat, directeur général adjoint du groupe SNCF.  

Rebelote pour le 31 décembre ? 

Se passera-t-il  les 30 et 31 décembre la même chose que pour Noël,  où même des voyageurs munis de réservations n'ont pu monter dans leurs trains car ils étaient complets.

Cinq millions de voyageurs sont attendus sur l'ensemble des vacances scolaires et 500 gilets jaunes sont mobilisés pour informer les voyageurs explique-t-on à la SNCF.  Pour le week-end du jour de l'an, les 30 et 31 décembre, "tout est déjà presque complet",  et la SNCF conseille de réserver. Encore faut-il emprunter des trajets  sur lesquels la compagnie le permet. 

Capture d'écran pour une réservation de TER
Capture d'écran pour une réservation de TER / .

La SNCF fait  partir les trains dès qu'ils sont pleins pour fluidifier le trafic. Il faut espère que les vacanciers du 31 soient un peu moins nombreux que ceux du 23 décembre sur les quais de gare. 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.