Le Centre Educatif Fermé de La Rouvelière à Allonnes dans la Sarthe
Le Centre Educatif Fermé de La Rouvelière à Allonnes dans la Sarthe © MaxPPP/Ouest France/Frédéric Girou

Le centre de Fragny à Autun va être fermé provisoirement à partir de ce vendredi, et pour trois mois, à la demande de la Protection judiciaire de la jeunesse. La dizaine d’adolescents qui y était enfermée aurait subi des violences.

De très nombreux incidents ont été dénoncé notamment par Michel Faujour, membre du bureau national du Syndicat National des personnels de la protection judiciaire de la jeunesse :

Ce qui nous a alerté, c'est la banalisation de la violence. Le fait que les personnels, eux mêmes, aient pu se laisser entrainer à de tels actes, au moins pour une partie de l'équipe.

La directrice nationale de la protection judiciaire de la jeunesse, Catherine Sultan, parle elle de "la santé physique et psychique des mineurs gravement mise en danger" et de "la pratique de la contention régulièrement utilisée en dehors de tout contexte de danger".

La protection judiciaire de la jaunesse a donc décidé de fermer le centre trois mois. Le parquet de Saône-et-Loire devrait être saisi pour maltraitance. Il peut décider d'engager des poursuites pénales à l’encontre de certains éducateurs et membres de la direction.

Les explications d'Audrey Tison

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.