Le tabac tue plus de 200 personnes chaque jour en France. Pourtant, les idées reçues tendant à minimiser la nocivité de la cigarette sont nombreuses. Le taux de mortalité est trois fois plus élevé chez les fumeurs que chez les non-fumeurs.

Le ministère des Affaires sociales et de la Santé et Santé publique France lancent une campagne, notamment sur Twitter, visant à démonter les idées reçues qui minimisent la nocivité du tabac.

►►►CONSULTER |Halte aux idées reçues sur le tabac!

La loi de moins en moins respectée

Les fumeurs passifs sont également touchés, d'autant que la loi sur l'interdiction de fumer dans les lieux à usage collectif en France est de moins en moins respectée et le tabagisme passif existe toujours. Il tuerait chaque année plus de 1 000 personnes.

L'Agence de santé publique a mené une enquête, sur un échantillon de la population française de 15 à 75 ans.

Résultats : Sur les lieux de travail, 15% des actifs interrogés déclarent avoir été exposés au moins une fois au cours du mois écoulé à la fumée de tabac des autres. Ils sont 30% dans les cafés et bars, 40% dans les discotheques, 9% dans les restaurants.Près des trois quarts des lycéens interrogés affirment avoir respiré la fumée des autres aux abords de leur lycée !

Des ventes de tabac en hausse

Alors que vient d'être instauré en France le paquet neutre, et contrairement à ce qu'affirment les buralistes, les ventes de tabac en général et de cigarettes en particulier grimpent pour la première fois depuis cinq ans.

Les ventes de cigarettes en hausse en France en 2015
Les ventes de cigarettes en hausse en France en 2015 © Visactu
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.