Alors que le gouvernement doit annoncer de nouvelles mesures de restrictions, les indicateurs sanitaires confirment le rebond de l'épidémie et le caractère critique de la situation dans certains départements.

Les indicateurs se sont pas bons en Île-de-France et dans le Sud-Est.
Les indicateurs se sont pas bons en Île-de-France et dans le Sud-Est.

Ça ne s'améliore pas, sur le front du coronavirus. Le chef de l'État a d'ailleurs annoncé un nouveau tour de vis, mercredi soir, instaurant un couvre-feu dans huit grandes métropoles où la situation épidémique est critique ainsi qu'à Paris et en Île-de-France. Décision justifiée au regard des différents indicateurs sanitaires. 

Paris, Nord, Rhône-Alpes : le taux d'incidence s'emballe

Comme le montre notre carte, basée sur la dernière actualisation du taux d'incidence hebdomadaire dans les données de Santé publique France, le nombre de cas pour 100.000 habitants est bien trop haut dans quatre régions du pays : le département du Nord (215), la région Île-de-France et en particulier Paris (plus de 300) et sa petite couronne, la Loire (232) et le Rhône (211) et le Sud du pays, en particulier la Haute-Garonne (188). 

Il est en particulier élevé chez les plus jeunes, les 20-29 ans. Près de 650 à Paris, près de 500 dans les Hauts-de-Seine, 445 en Isère, 436 cas pour 100.000 personnes dans la Loire et au-delà de 400 en Haute-Garonne, Rhône, Nord et Val-de-Marne. Quant aux plus âgés, à partir de 60 ans, les taux dépassent les 250 cas pour 100.000 personnes en Haute-Loire ou 217 dans le Nord. 

Les services de réanimation déjà saturés par endroits

Avec le taux d'incidence hebdomadaire (au-dessus de 250) et celui des plus âgés (au-dessus de 100), le niveau de remplissage des services de réanimation (au-delà de 30%) est le troisième critère du seuil d'alerte fixé par le gouvernement. À en croire les chiffres de Santé publique France sur le nombre de patients actuellement en réanimation et le nombre de lits de réanimations disponibles (d'après les dernières données disponibles 2019), près de 35 départements ont dépassé le seuil symbolique des 30% de lits occupés par des patients Covid-19. Nous le soulignions déjà dans un précédent article, début octobre. La situation est particulièrement critique dans le Sud-Est et autour de l'Île-de-France

En France, le taux de positivité s'emballe 

Plus globalement, sur le nombre de tests total réalisé en France ces derniers jours, le taux de positifs s'emballe. Il a plus que doublé entre début septembre (5%) et le 10 octobre (12%). 

Actuellement, près de 10.000 personnes sont hospitalisées pour Covid-19 et près de 1.700 en réanimation. En France, le coronavirus a fait plus de 33.000 morts en hôpitaux et Ehpad. 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.