Les taxis mobilisés Porte Maillot à Paris
Les taxis mobilisés Porte Maillot à Paris © MaxPPP / Thomas Padilla

Le Premier ministre Manuel Valls a reçu hier soir 17 organisations de taxis. Après trois heures de discussion, les syndicats sont en partie satisfaits et appellent à lever les blocages ce vendredi. Mais il reste des irréductibles, toujours mobilisés.

L'ensemble des organisations de taxis a été reçu jeudi soir par Manuel Valls, accompagné du ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, du secrétaire d'État aux Transports Alain Vidalies ainsi que du médiateur nommé pour régler le conflit, le député PS Laurent Grandguillaume.

Depuis trois jours, des centaines de taxis sont dans la rue pour dénoncer la conccurence des VTC (véhicules de tourisme avec chauffeur).

Le Premier ministre leur a annoncé ce jeudi un renforcement des contrôles des VTC dans 12 départements (dont Paris, trois départements de la petite couronne et les Bouches-du-Rhône). Manuel Valls a aussi évoqué desaides financières pour les taxis les plus en difficulté, comme des étalements fiscaux ou des cotisations sociales .

Satisfaction pour certains

À l'issue de la réunion, plusieurs organisations de taxis ont appelé à lever les barrages , évoquant une "phase positive". C'est le cas par exemple de l'Union nationale des taxis. Mais d'autres souhaitent consulter leur base avant tout arrêt du mouvement, comme FO, la CFDT, le syndicat de défense des conducteurs du taxi parisien et l'association Taxis de France, qui sont tous très actifs en région parisienne.

Encore quelques dizaines de taxis mobilisés

Ce vendredi, il ne reste plus que qu'une trentaine de taxis Porte Maillot à Paris qui refusent de partir. Ils n'entendent pas voter la fin de la grève. Les indemnités ne sont pas suffisantes pour eux, ils souhaitent tout simplement la suppression des VTC .

►►►Le reportage d'Antoine Giniaux Porte Maillot à Paris

Ce vendredi matin, la ciruclation a repris porte Maillot. Elle est totalement rétablie à Bercy. Aux aéroports d'Orly et de Roissy, les taxis sont toujours présents mais ne bloquent pas le trafic.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.