EXCLUSIVITE FRANCE INTER. L'Arcep, l'autorité des télécoms, offre en ligne la première carte de couverture de téléphonie mobile interactive : une petite révolution.

Antennes des opérateurs de réseau mobile
Antennes des opérateurs de réseau mobile © Maxppp / ALEXANDRE MARCHI

Cette carte de couverture de téléphonie mobile interactive permettra de comparer la qualité du réseau selon les opérateurs. Elle était testée jusqu'ici en région Aquitaine.

Le site monreseaumobile.fr permet de consulter et de comparer, sur chaque parcelle de territoire français, les niveaux et la qualité de couverture offerts par chaque opérateur de téléphonie mobile , avec une précision et des détails jusqu'ici jamais rendus publics.

En publiant ces informations, l' autorité des télécoms met volontairement les pieds dans le plat.

Jusqu'ici les opérateurs de téléphonie mobile pouvaient claironner et communiquer sur "une couverture du territoire exemplaire" parfois à près de 99 %, mais les cartes disponibles aujourd'hui ne donnent en réalité jusqu'ici aucune précision sur la qualité et le niveau de réception constatés par les utilisateurs. D'après l'Arcep, les opérateurs, au 1er juillet 2017, déclaraient respectivement couvrir en 4G :

  • SFR : 74 % de la population des zones peu denses
  • Bouygues Telecom : 70 % de la population des zones peu denses
  • Orange : 69 % de la population des zones peu denses
  • Free Mobile : 47 % de la population des zones peu denses

L'Arcep veut un choc de transparence

Cette nouvelle carte interactive permet désormais de zoomer à 50 mètres près sur l'ensemble du territoire et de comparer à chaque adresse les différents niveaux de prestations offerts par chaque opérateur : à cette adresse un signal existe, visible sur la carte, mais est-il suffisant pour téléphoner ou envoyer un simple SMS à l’intérieur d' un bâtiment ? Non, précise désormais clairement la carte de l'Arcep.

L'autorité des télécoms souhaite avec cette carte créer un choc de transparence chez les opérateurs, pour les obliger à augmenter leur investissement dans la qualité du réseau.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.