Georges Pernoud présente ce vendredi son dernier Thalassa et sera remplacé par Fanny Agostini à la rentrée.

Georges Pernoud présentait Thalassa depuis 1975
Georges Pernoud présentait Thalassa depuis 1975 © AFP / Raymond Roig

C'est une page qui se tourne dans l'histoire de la télévision française : Georges Pernoud quitte Thalassa. L'animateur culte de l'émission qui l'est tout autant présente sa dernière émission ce vendredi soir, après 42 ans passés à la tête de ce programme. A 69 ans, il a célébré il y a quelques jours son départ, en compagnie notamment du navigateur et dessinateur Titouan Lamazou.

Thalassa ne s'arrête pas pour autant, et sera présentée à la rentrée par Fanny Agostini, venue de BFMTV. Pour autant, le départ de son animateur historique marque la fin d'une période pour cette émission qui a marqué des générations d'amoureux de la mer... ou de la télé : on vous dit pourquoi.

1 - Parce que c'est l'une des émissions les plus anciennes de la télévision

L'émission a changé de formule et de fréquence de diffusion à maintes reprises depuis sa création, en 1975... déjà sous le patronage de Georges Pernoud, qui n'intervenait alors qu'en voix-off (il faut attendre 1980 pour le voir apparaître à l'écran). Autrement dit, Thalassa est aussi ancienne que la chaîne qui l'a diffusé, FR3, devenue France 3, née avec l'éclatement de l'ORTF et de ses trois chaînes en 1975.

Seules deux émissions sont plus anciennes : le Jour du Seigneur, apparu en 1949, et Des Chiffres et des Lettres, né sous la houlette d'Armand Jammot en 1965 en tant que "Le mot le plus long" et en 1972 sous sa forme actuelle.

Deux autres égalent le score de Thalassa : Automoto sur TF1 et Stade 2 sur Antenne 2 puis Stade 2, toutes deux apparues en 1975.

2 - Parce que son studio est une péniche

Ne cherchez pas, aucune autre émission de télé en France n'a des bureaux aussi originaux. Amarrée au pied du "paquebot" France Télévisions qui abrite le siège de toutes les chaînes et toutes les rédactions du groupe audiovisuel public, la péniche de Thalassa abrite les bureaux de l'équipe, et se déplace régulièrement avec elle sur les différents lieux de tournage.

Georges Pernoud devant son navire, la péniche Thalassa
Georges Pernoud devant son navire, la péniche Thalassa © AFP / Pierre Verdy

3 - Pour avoir mis en prime-time chaque semaine des documentaires

Peu de chaînes de télévision peuvent se targuer d'avoir disposé d'une case dédiée à une émission documentaire chaque semaine (ou chaque mois, plus récemment) à une heure de grande écoute : au moins jusqu'à l'arrivée de la TNT, Thalassa faisait figure de perle rare dans des soirées télé dominées par les films, les séries ou les divertissements. Avec Ushuaïa (TF1) et Des racines et des ailes (France 3), elle est l'une des rares à avoir exploité le format documentaire de façon si régulière.

4 - Parce qu'il existe un jeu de société Thalassa

Et c'est la marque de toutes les grandes émissions télé (Pyramide, Motus et C'est pas sorcier ont le leur aussi) : Thalassa a été décliné sous la forme de non pas un mais deux jeux de société. Le plus récent, sous-titré "Le grand jeu du monde de la mer", permet de tester vos connaissances sur la mer et les océans.

Mais il en existe un autre, "Le jeu du skipper", beaucoup plus ancien, qui vous permettait de prendre part à une régate virtuelle dès les années 80.

5 - Pour son générique indémodable

Avouez : vous avez certainement déjà regardé Thalassa rien que pour son générique mythique, fait de bleu marine et de dessins représentant des poissons, des coquillages, qui se transformaient selon la technique du morphing. Mis à l'antenne dès 1975, il était à l'époque réalisé à la main par Gérard Marinelli sur une musique de Guy Pedersen.

La deuxième version n'arrive qu'en 1991 et reprend exactement le même concept, avec le même tandem à la réalisation, suivi d'un suivant en 2001, en images de synthèse.

Plus dynamique, le troisième générique a repris lui aussi le même esprit en 2007, avant de tout changer en 2010, et à nouveau en 2012.

Mais le saviez-vous ? Ce générique mythique n'est pas le tout premier de l'émission. Dans ses premiers numéros, l'émission arborait une ouverture beaucoup plus classique (et austère).

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.