Un candidat. Un jury. Des chaises qui se retournent au son du buzzer. Un épisode de The Voice ? Raté ! Il s'agit d'une opération de recrutement lancée par Pôle emploi, dont le déroulé est évoqué dans un document que France Inter a retrouvé. Contacté, l'organisme a décidé de suspendre cette opération "maladroite".

Le visuel de la campagne "This is the job" sur le site de Pôle Emploi
Le visuel de la campagne "This is the job" sur le site de Pôle Emploi © Radio France / Lisa Guyenne

This is the Job : soyez le meilleur candidat : le slogan ressemble en tout point à l’original, le visuel de l’affiche aussi. De loin, on croirait à une affiche de candidature pour l’émission The Voice. Sauf qu’en bas de l’affiche, pas de logo TF1, mais bien celui de Pôle emploi. Ce visuel date de l’automne 2017 : il spécifie “RDV le 9 novembre 2017 à l’agence de Schœlcher”. C’est en Martinique.

Cette étrange initiative a été révélée ce mercredi 17 octobre par Streetpress. Le média cite certains cadres de Pôle emploi, outrés par l'existence d'un tel dispositif. “Vraiment humiliant”, “c’est les jeux du cirque”, “totalement avilissant”... Suite à cette publication, Pôle emploi a supprimé la page de l'opération.

Sauf que, magie du web : France Inter a retrouvé le cache du moteur de recherche ce qui nous permet de remonter le temps… Et de tomber sur la publication d’origine de l’agence Pôle emploi de Schœlcher. 

Cache du site internet de Pôle Emploi Martinique
Cache du site internet de Pôle Emploi Martinique / Pôle Emploi

Sur cette capture d'écran, Pôle emploi assume, et même revendique, le parallèle avec l'émission de chant diffusée sur TF1. Il évoque un atelier de trois heures, réunissant 15 candidats qui disposent chacun de trois minutes pour convaincre les six membres du jury.

"L'opération, sur le modèle de la célèbre émission télévisée The Voice, a été un véritable succès". Le site tire un "bilan positif" du dispositif, qui selon lui "témoigne de la créativité dont fait preuve Pôle emploi". Plus loin, le site détaille les modalités de l'entretien. 

Cache du site Pôle emploi Martinique
Cache du site Pôle emploi Martinique / Pôle emploi

Entre les fauteuils tournants et les pancartes brandies par le jury, rien ne semble avoir été laissé au hasard. Le site précise : "Lorsqu'un juré était interpellé par la prestation du candidat, il manifestait son intérêt en levant la pancarte "pouce" et alors se retournait." Exactement comme dans l'émission originale de TF1. 

Mal à l'aise, Pôle emploi fait son mea culpa

Contactée par France Inter, la communication de Pôle emploi confirme, très embêtée, l'existence de cette initiative dans quatre régions : en Occitanie, dans les Hauts-de-France, en Auvergne-Rhône-Alpes et en Martinique. Tout en précisant que seules cinq agences sur les quelques 350 du pays sont concernées.

"Il s'agissait d'une initiative locale maladroite, mais bienveillante", nous explique-t-on. "L'idée était d'expérimenter des démarches pour dépasser le CV, valoriser les compétences et lutter contre la discrimination." Une manière de réaliser des entretiens à l'aveugle, finalement. Face à la polémique, Pôle emploi a décidé de suspendre l'opération ce jeudi.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.