Les Français face aux incivilités sur leur lieu de travail
Les Français face aux incivilités sur leur lieu de travail © Maxppp / Pierre-Jean Grouille

L'Insee publie aujourd'hui son "portrait social" de la France. Selon lui, le travail dominical augmente alors qu'il recule le samedi. Mais dans l'ensemble, le week-end reste un "temps de partage et de repos" pour la plupart des Français.

Dans ce nouveau rapport "France, portrait social", l'Institut national de la statistique et des études économiques se penche notamment sur l'activité professionnelle des 15 ans et plus. Il étudie plus particulièrement les différences d'activité entre les jours de semaine et le week-end, entre 1986 et 2010. En 25 ans, la proportion de personnes qui travaillent (au moins une heure) dans le week-end est restée stable : elle représente toujours un quart des travailleurs. Et ils ne travaillent ni plus, ni moins (6h30 par jour, en moyenne).

Les détails, avec Véronique Julia

Travail le week-end : plutôt le dimanche

"Cette stabilité [du travail le week-end] cache une baisse le samedi et une hausse le dimanche" , explique l'Insee.

  • En 1986, 36% des personnes en emploi travaillaient le samedi. En 2010, ils sont 30%.
  • En 1986, 13% des personnes en emploi travaillaient le dimanche. En 2010, ils sont 17% (et même 31% si on tient compte des travailleurs occasionnels).

Cette activité professionnelle du week-end concerne toujours un travailleur sur trois dans les traditionnels secteurs de l'agriculture, l'hôtellerie-restauration, les transports et le commerce. Elle est en augmentation chez les indépendants (de 35 à 54%) et chez les employés (de 25 à 29%). En revanche, elle baisse pour les cadres et les professions libérales (de 35 à 21%).

Le week-end reste globalement un "temps de repos"

Les chiffres ci-dessus concernent uniquement les personnes ayant un emploi. Mais si on prend en compte l'ensemble de la population, seulement 22% des personnes de plus de 15 ans travaillent le wee-end, contre plus de la moitié en semaine.

D'après l'étude, le samedi est consacré aux achats et aux sorties le soir, tandis que le dimanche est davantage réservé à la famille et au repos (une heure de sommeil supplémentaire et une demi-heure devant la télévision en plus).

Enfin, le week-end devient de plus en plus un moment de rééquilibrage dans les couples, pour les tâches ménagères : 42% des hommes assurent y consacrer plus de temps que le reste de la semaine, contre 9% des femmes.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.