Nombre de doses administrées, part de la population vaccinée, répartition des vaccins utilisés, pourcentage de vaccination en Ehpad, nombre de rendez-vous pris : voici les indicateurs de la campagne vaccinale en France, alors que nous venons de franchir le seuil de trois millions de premières doses injectées.

Retrouvez nos graphiques sur l'état de la campagne vaccinale en France.
Retrouvez nos graphiques sur l'état de la campagne vaccinale en France. © Radio France / Xavier Demagny

Trois millions de premières doses. La France poursuit sa campagne vaccinale, arme contre un reconfinement national, et près de 5 % de la population totale (métropole et départements d'Outre-mer) a désormais reçu la première injection, d'après les données publiques fournies par Santé publique France. Par ailleurs, cette semaine, les critères de la vaccination avec le sérum suédo-britannique Oxford-AstraZeneca ont été étendus, après les résultats encourageants de deux études effectuées au Royaume-Uni. Deux millions et demi de personnes supplémentaires sont désormais éligibles, notamment chez les 65-75 ans atteints d'une "comorbidité". 

3 036 605 premières doses

Au total, plus de trois millions de personnes, 3 036 605 très exactement, ont reçu au moins une dose de vaccin en France, depuis le début de la campagne vaccinale. Cela correspond à 4,53 % de la population générale française. Ce graphique indique, en vert, le nombre cumulé de personnes vaccinées par au moins une dose et, en rouge, le nombre quotidien de doses administrées. 

"En mars, nous devrions être en mesure de proposer 6 millions de primo-injections supplémentaires pour les Français, ce qui portera à 9 millions le nombre de Français qui auront reçu au moins une injection à la fin du mois de mars, et ce sera encore plus au mois d'avril", a promis le ministre de la Santé, Olivier Véran, cette semaine, lors des questions au gouvernement.

1 639 282 personnes totalement immunisées 

Au total, 2,45% des Français sont actuellement totalement immunisés contre le virus, ayant reçu les deux doses nécessaires à la protection par le vaccin. Cela représente 1 639 282 personnes. 

90% des vaccinations avec Pfizer

Au total, le vaccin Pfizer/BioNTech, premier à avoir été autorisé, est actuellement le plus administré en France : il représente 90 % des piqures au total

Quant au vaccin AstraZeneca, qui avait jusqu'ici suscité la méfiance notamment chez les soignants mais dont les critères ont été élargis cette semaine, 25% seulement des doses reçues ont été à ce jour injectées, selon le ministère de la Santé. Néanmoins, 

Dans certains départements, 7% de la population a reçu une dose

Dans 51 départements, on comptabilise au moins 5 % de personnes vaccinées avec au moins une dose de l'un des trois sérums utilisés en France. En tête, toujours, des départements ruraux (Allier, Jura, Cantal, Creuse, Nièvre, Gers, Indre, Cher, Aveyron ou Orne) qui dépassent même les 7 %, c'est même 8,2 % de la population dans l'Allier. 

En bas de tableau, toujours les départements d'Île-de-France avec 3,1 % dans l'Essonne, les Hauts-de-Seine, les Yvelines, le Val d'Oise, 2,7 % en Seine-et-Marne et 2,5% en Seine-Saint-Denis.  

83,3 % des résidents en Ehpad et USLD vaccinés

Plus de 8 résidents sur 10 en Ehpad et unités de soins longue durée ont reçu au moins une première dose d'un vaccin anti-Covid (a priori très majoritairement du vaccin Pfizer-BioNTech). Ils sont environ 60 % à avoir reçu la seconde dose de ce vaccin. 

Chez les soignants de ces établissements, seulement 42 % ont reçu au moins une première dose et 25 % ont reçu les deux. 

Près de 3 900 000 rendez-vous au total

À l'heure actuelle, on comptabilise 3 875 727 rendez-vous pris dans les centres de vaccination depuis la semaine du 18 janvier et l'ouverture de la campagne au grand public. D'ici la fin mars, au moins 1 429 834 piqures sont à réaliser, dont 675 984 pour des premières injections et 753 850 pour des secondes injections.