Le café La Bonne Bière, dans le 11e arrondissement de Paris
Le café La Bonne Bière, dans le 11e arrondissement de Paris © Radio France

Parce qu'il faut bien repartir, rebondir, et faire vivre le quartier, ce café devant lequel cinq personnes ont été tuées le 13 novembre, a accueilli vendredi au petit matin ses premiers clients depuis les attaques.

La devanture a été refaite, les murs repeints pour « effacer les stigmates de ce cauchemar ». Mais devant le café, les fleurs, les bougies, les petits mots et les photos en mémoire des victimes des attentats sont toujours là. Le 13 novembre, cinq personnes ont été tuées et trois grièvement blessées devant la Bonne Bière et la pizzeria Casa Nostra rue de la Fontaine au Roi dans le 11e arrondissement de Paris. Au total ce soir là, 39 personnes sont tombées sous les balles du commando chargé de mitrailler les terrasses parisiennes.

Trois semaines plus tard, après la sidération, la douleur, les hommages, la Bonne Bière est le premier des six établissements touchés à rouvrir.

On veut leur montrer qu'on est plus fort qu'eux, donc on veut le faire repartir et on veut refaire vivre ce quartier, rebondir, repartir", a déclaré Audrey Bily, la gestionnaire du bar. La Bonne bière est un lieu de rencontres, d’échanges et de partage. Tel est notre objectif aujourd’hui.

Sur l’ardoise à l’entrée, les remerciements ont remplacé le menu. Ali est venu dès l'ouverture s'assoir en terrasse.

On est assis à la place de morts, sûrement. Mais nous aussi on est des fanatiques. Des fanatiques de la vie.

A côté, le Casa Nostra ainsi que le bar Le Carillon et le restaurant Le Petit Cambodge à quelques centaines de mètres de là, eux sont toujours fermés. Quant au Bataclan, ses patrons espèrent voir la salle rouvrir fin 2016.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.