À l’occasion de la Journée Mondiale du Refus de la Misère, le jeudi 17 octobre, la Fondation Abbé Pierre, France Inter, Génération réactive et la Fondation Agir Contre l’Exclusion 93 lancent «Tweets 2 Rue» , une opération visant à briser l’indifférence et les préjugés à l’égard des sans-abri.Ce sont cinq personnes sans domicile accueillies dans des Boutiques Solidarité du réseau de la Fondation Abbé Pierre auxquelles on a remis un téléphone portable leur permettant de tweeter afin de partager leur quotidien à la rue en 140 caractères : leur détresse, leurs joies, leurs envies ou tout simplement leur désir d’échanger avec d’autres personnes pour sortir de la solitude et de l’indifférence.Dans cette aventure, Manu de Paris, Patrick et Ryan de Metz, Nicolas et Sébastien de Bourges sont parrainés par un journaliste de France Inter , qui relaiera à l’antenne ces messages de la rue, durant toute la durée de l’opération, qui prendra fin le 15 mars prochain. Une opération à suivre sur le blog tweets2rue.fr.Ainsi, Patricia Martin, Claire Servajean, Guillaume Erner, Eric Valmir et Thomas Legrand ont accepté de les accompagner dans l’aventure « Tweets 2 rue ».

Les twittos, leurs parrains et leurs marraines
Les twittos, leurs parrains et leurs marraines © Ljubiša Danilović /

Suivez-les sur Twitter :

Nicolas : suivi par Thomas Legrand (@lofejoma)Sébastien : suivi par Éric Valmir (@ericvalmir)Ryan : suivi par Claire ServajeanPatrick : suivi par Patricia MartinManu : @115toimeme suivi par Guillaume Erner et #tweets2rue

Pour permettre à ces cinq personnes de participer à l’expérience et d’ouvrir leur compte Twitter, la Fondation Agir Contre l’Exclusion en Seine-Saint-Denis leur a remis un téléphone portable, tandis qu’une formation et un accompagnement tout au long de l’opération est assuré par Génération Réactive, à l’initiative du projet.

Photo de groupe
Photo de groupe © Ljubiša Danilović /

Inspirée d’une expérience new-yorkaise, cette opération a pour ambition de recréer du lien social et de favoriser les relations interpersonnelles chez des personnes souvent en marge de la société, ainsi que de sensibiliser l’opinion publique à la lutte contre la précarité et l’exclusion. Forte d’un réseau de 30 Boutiques Solidarité réparties sur l’ensemble du territoire, la Fondation Abbé Pierre accueille près de 30 000 personnes par an dans ces lieux, où elles peuvent trouver des services de première nécessité ainsi que l’écoute dont elles ont besoin. Au-delà de cet accompagnement, la Fondation Abbé Pierre est intimement convaincue que le lutte contre la précarité et l’exclusion liées au mal-logement passe aussi par l’interpellation et la sensibilisation de l’opinion publique.

Mots-clés:

Derniers articles