Plus d'un million d'enfant en France ont été piratés.
Plus d'un million d'enfant en France ont été piratés. © MaxPPP

L’association de consommateurs UFC que choisir a porté plainte contre la société de jouets Vtech. En cause, le piratage de données qui a eu lieu mi-novembre. Six millions de comptes d’enfants ont été récupéré. La France est le deuxième pays touché.

Plus d'un million d'enfants français sont concernés par ce piratage. Il s’agit des utilisateurs de tablettes, appareils photo et portables du fabricant de jouets électroniques. Les noms et prénoms des enfants ont été récupérés, ainsi que des photos et des enregistrements vocaux stockés. Enfin, les adresses email et postales de leurs parents ont été piratées.

Amel Taleb, juriste chez UFC que choisir explique :

Le fait que les données personnelles des enfants utilisateurs et des parents qui ont acheté les jouets Vtech aient pu faire l'objet d'un attaque aussi simple révèle qu'il y a un souci sur la protection mise en œuvre par la société.

Aucune mauvaise intention

Le hacker souhaitait rester anonyme suite au piratage de ces données. Il s’est attaqué au "cloud" où Vtech stocke les données de ses clients mais iI a assuré n’avoir aucune mauvaise intention. Il voulait faire connaître les problèmes pour les résoudre, explique-t-il.

Les spécialistes de la sécurité en ligne suggèrent aux parents de bien se renseigner sur les conditions d’utilisation des jouets connectés. Ils ajoutent qu’il n’est pas indispensable de connecter ces appareils à un réseau Wi-Fi, ni de partager les données de leurs enfants.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.