un collision routière dans l'Aube dait six morts dont 5 enfants
un collision routière dans l'Aube dait six morts dont 5 enfants © MaxPPP/L’Est éclair/Jérôme Bruley

La collision s’est produite mardi après-midi dans l'Aube, près de Courteranges, entre un minibus transportant des enfants et un poids lourd. Les raisons de l’accident ne sont pas encore connues.

Le choc et l’incompréhension règnent après ce dramatique accident hier mardi à 10 km au sud-est de Troyes, près de la commune de Courteranges dans l’Aube. Une violente collision, entre un camion et un minibus roulant sur la voie de gauche a fait 6 morts, parmi les 9 passagers du minibus

Cinq jeunes sont morts

Parmi eux quatre enfants âgés entre 11 et 13 ans et un jeune de 20 ans ainsi que leur chauffeur. Les adolescents étaient originaires de la petite ville de Nangis en Seine et Marne. Ils étaient sur la route du retour après une sortie sportive organisée par leur municipalité au Lac de l’Orient, près de Troyes. L’enquête ne fait que commencer, les raisons de l’accident ne sont pas encore connues.

Le contrôle d’alcoolémie du chauffeur négatif

Le procureur de la république de Troyes annonce l’ouverture dans les prochains jours d’une enquête pour homicide involontaire pour faire toute la lumière sur les raisons de l’accident. Par ailleurs une autopsie doit être pratiquée ce mercredi matin sur le corps du chauffeur du mini-bus. Le contrôle d’alcoolémie s’est révélé négatif.

Mardi soir les proches, les parents des victimes se sont rendus au centre funéraire de Lavau, à quelques kilomètres des lieux de la tragédie pour se recueillir près des dépouilles de leurs enfants.

Le reportage de Benjamin Illy

Pendant ce temps-là, à Nangis, les habitants se sont regroupés spontanément, puis pour une veillée funèbre des plus simples. Nangis, ville meurtrie.

Le reportage d'Aurélien Colly

Un axe relativement dangereux

L’accident a eu lieu sur la départementale 619 entre Bar-Sur Aube et Troyes, « un axe routier très fréquenté, relativement dangereux", où "la sécurité n'y est peut-être pas comme elle devrait l'être » a déclaré le député de l'Aube Jean-Claude Mathis.

"Ce n’est pas le moment pour de tel débat" répond Frédéric Cuvillier, secrétaire d’Etat aux Transports présent mardi soir sur le site de l’accident.

Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve et le secrétaire d'Etat aux Transports Frédéric Cuvillier sont arrivés sur place peu avant 19h mardi. Les deux ministres ont rendu hommage au travail des secours et de la gendarmerie sur place et fait le point sur l'enquête avec le procureur de Troyes.

carte de localisation
carte de localisation © ide
Mots-clés :
Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.