Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour agressions sexuelles contre le représentant du pape en France. Mgr Luigi Ventura, 74 ans, s'est livré à des attouchements répétés lors d'une cérémonie de vœux à l'Hôtel de ville de Paris. Une autre personne l'accuse d'agression sexuelle, selon nos informations.

Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour agressions sexuelles contre le représentant du pape en France, Mgr Luigi Ventura, qu'une autre personne accuse d’agression sexuelle
Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour agressions sexuelles contre le représentant du pape en France, Mgr Luigi Ventura, qu'une autre personne accuse d’agression sexuelle © Maxppp / L'Est Républicain / Alexandre Marchi

Le nonce apostolique en France, qui fait l'objet d'une enquête pour agressions sexuelles en France pour des faits qui se sont déroulés à la mairie de Paris en janvier 2019, est accusé d'agression sexuelle par un autre homme, selon nos informations. Un jeune homme proche de l’Église a raconté à France Inter comment Mgr Ventura lui a mis la main aux fesses avant de laisser longuement sa main traîner sur ses genoux une fois sa victime assise... 

"Il perd la boule" analyse cette victime que nous avons interrogé. Ce dernier assure assure avoir entendu des récits identiques de la part de plusieurs amis. Aucun d’entre eux n’a jusqu’ici porté plainte.

Plusieurs agressions sexuelles présumées à Paris

En France, cet homme est accusé d'attouchements répétés sur un jeune cadre de la mairie de paris. Les faits datent du 17 janvier, peu de temps avant le début de la cérémonie des vœux de la maire de Paris aux autorités civiles, diplomatiques et religieuses. Des faits que la mairie de Paris a signalés à la justice. Des agressions sexuelles, au pluriel, car il y en aurait plusieurs selon le parquet. Elle se déroulent en trois temps. 

D'abord, à l'arrivée du nonce apostolique à la mairie. Il est accueilli par la victime présumée, un agent administratif d'un peu moins de 30 ans qui travaille à la délégation générale aux relations internationales (DGRI) de la mairie. Monseigneur Luigi Ventura lui aurait alors dit qu'il le trouvait beau garçon. 

Deuxième temps, le jeune homme escorte l'évêque jusqu'au bureau de la maire, Il dit alors avoir été victime d'attouchements, des caresses sur les fesses, à plusieurs reprises. 

Enfin, troisième temps. Le nonce apostolique arrive dans le salon, où se tient la cérémonie des vœux. Il se serait alors approché du jeune homme et aurait réitéré, devant témoins, les mêmes gestes déplacés.  

Immédiatement, l'agent administratif signale les faits à son supérieur. Six jours après, donc, le parquet de Paris est averti.

En poste à paris depuis dix ans

Mgr Ventura a 74 ans, il est en poste à Paris depuis 10 ans où il est chargé des relations du Saint-Siège avec les autorités françaises d'une part et avec les évêques de France d'autre part. Il a exercé auparavant en Afrique puis au Chili et au Canada

Contactée, l'ambassade du Vatican à Paris, ne fait pour l’instant aucun commentaire.   

À Rome, le Saint-Siège a fait savoir qu'il avait appris l'ouverture de l'enquête et qu'il attend les conclusions de l'enquête. Compte tenu de ses fonctions, Mgr Ventura bénéficie de l'immunité diplomatique.

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.