Le Premier ministre et le ministre de l'Intérieur ont rendu hommage aux gendarmes tués lors de cet accident.
Le Premier ministre et le ministre de l'Intérieur ont rendu hommage aux gendarmes tués lors de cet accident. © MaxPPP

Un hélicoptère de la gendarmerie s'est écrasé vendredi dans les Hautes-Pyrénées faisant quatre morts. Les quatre gendarmes étaient en mission une mission en altitude à Cauterets ce vendredi peu avant midi.

L'appareil de la gendarmerie de Tarbes était en mission avec un pilote, un copilote et deux gendarmes de haute montagne. Il a heurté une paroi pour une raison encore inexpliquée.

Ces quatre gendarmes étaient affiliés au détachement aérien de la gendarmerie de Tarbes et du Peloton de gendarmerie de haute-montagne de Pierrefitte-Nestalas.

Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve et le Directeur général de la gendarmerie, Denis Favier doivent se rendre sur place ce vendredi après-midi. Une investigation est en cours pour déterminer les causes de l'accident survenu lors d'un entraînement.

Un accident d’hélicoptère fait 4 morts dans les Hautes-Pyrénées.
Un accident d’hélicoptère fait 4 morts dans les Hautes-Pyrénées. © visactu

"Pour l'instant, je n'ai pas décidé d'ouvrir une enquête judiciaire", a déclaré le procureur de Tarbes, Eric Serfass.

De gros moyens ont été fournis sur place pour atteindre cette zone très difficile d'accès. "La colonne de secours a atteint les débris de l'hélico", a expliqué la préfecture des Hautes-Pyrénées qui a par ailleurs ouvert une cellule de crise.

Le ministre de l’Intérieur a fait part de son "infinie tristesse" pour les "victimes qui n'ont malheureusement pas survécu à l'accident". Tout comme le Premier ministre, Manuel Valls.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.