La semaine dernière, le Conseil d' État validait la circulaire Taubira sur la gestation pour autrui. Elle autorisait un certificat de nationalité pour les enfants nés de mère porteuse à l'étranger. Ce matin, une pétition publiée dans Libération demande un état civil reconnu pour ces enfants autrement dit un livret de famille.

Parmi les signataires, l'ancienne ministre des Affaires sociales, Roselyne Bachelot. Elle est opposée à la gestation pour autrui mais estime que ces enfants ont droit à une filiation.

Il était important pour moi de rappeler qu'opposante à la GPA, je souhaitais que les enfants ne paient pas pour la faute de leurs parents. Les priver de la filiation, c'est faire payer à l'enfant la faute de ses parents.

49 sec

Roselyne Bachelot favorable à un livret de famille pour les enfants nés de GPA ?

Un état civil pour ces enfants qui n'ont aucun statut légal ni filiation, c'est ce que demandent Nathalie et François pour leurs jumeaux conçus par gestation par autrui. C'est un reportage de Laëtitia Saavedra.

**Les explications en longueur de Nathalie**
2 min

Les explications en longueur de Nathalie

**Pour Nathalie, victime du dystilbène, c'est un peu la double peine**
1 min

Pour Nathalie, victime du dystilbène, c'est un peu la double peine

Malgré la condamnation de la France par la Cour européenne des droits de l'homme en juin dernier, le gouvernement n'a toujours pas autorisé la transcription de l'état civil des enfants nés de GPA. Le sujet divise jusque dans les rangs du gouvernement pour qui il semble urgent d'attendre. Rappelons que la GPA est et restera strictement interdite en France, même si les arrêts de la CEDH étaient appliqués.
GPA : où en est-on ?
GPA : où en est-on ? © Radio France
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.