autorisation de commercialisation en france du sativex, un médicament dérivé du cannabis
autorisation de commercialisation en france du sativex, un médicament dérivé du cannabis © reuters

Le Sativex, médicament dérivé du cannabis, a reçu l’autorisation de mise sur le marché français selon le ministère de la Santé. Il permet de soulager les patients atteints de sclérose en plaques.

Un médicament à base de cannabis sera bientôt disponible dans nos pharmacies. Il devrait être commercialisé en France à partir de 2015, mais sa prescription sera très encadrée : le traitement devra en effet être initié par un neurologue et un rééducateur hospitalier. De plus ce spray buccal à base d'extraits de plants de cannabis a une indication thérapeutique très limitée : il ne sera prescrit qu'aux patients atteints de sclérose en plaques. Il leur permettra de soulager leurs contractures sévères liées aux lésions nerveuses et qui résistent aux autres traitements.

"C'est un usage limité mais symbolique" - Le reportage de Danielle Messager :

L’autorisation de mise sur le marché a été accordée mercredi par l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). "C’est une étape préalable à la commercialisation du produit, qui interviendra à l’initiative du laboratoire", précise le ministère de la Santé. En France, c’est le laboratoire Almirall qui commercialisera le Sativex. Ce médicament est déjà en vente dans 17 pays européens, dont l’Allemagne et le Royaume-Uni.

Spécialiste des addictions, Amine Benyamina, psychiatre à l'hopital Paul Brousse de Villejuif explique à Angélique Bouin ce qu'on peut attendre de cette commercialisation:

C'est une avancée pour un groupe de malade qui souffrent de douleurs insupportables

En juin dernier, la ministre de la santé Marisol Touraine avait permis, par un décret, que des médicaments dérivés du cannabis fassent l'objet d'une demande d'autorisation en France. Le cannabis à usage récréatif est bien sûr toujours interdit en France, même si le débat sur sa légalisation reste ouvert.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.