PARIS (Reuters) - Un portrait du soldat franco-israélien Gilad Shalit, retenu prisonnier par le Hamas palestinien depuis sa capture le 25 juin 2006, a été installé sur la façade de l'Hôtel de ville de Paris.

A la demande de sa famille, l'installation de ce portrait, qui doit y rester tout le week-end, n'a pas fait l'objet d'une cérémonie particulière, dit la municipalité dans un communiqué.

Gilad Shalit a été fait citoyen d'honneur de la Ville de Paris en 2009. Le maire PS de Paris dit avoir adressé un courrier au président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas pour lui demander d'intervenir personnellement en faveur d'une libération.

Sa famille a déposé plainte à Paris pour enlèvement et séquestration. Le gouvernement israélien refuse pour l'instant d'accéder aux demandes du mouvement palestinien de relâcher des centaines de prisonniers en échange de sa libération.

Thierry Lévêque, édité par Clément Guillou

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.