Christina Boixière est une jeune femme qui va peut-être faire beaucoup pour vos vacances : elle a créé une plateforme en ligne qui s'appelle "La Voyageuse" et qui propose aux femmes qui n'osent pas voyager seules de se lancer.

Les femmes voyageant seules sont de plus en plus nombreuses selon l’organisation mondiale du tourisme
Les femmes voyageant seules sont de plus en plus nombreuses selon l’organisation mondiale du tourisme © Getty / Stanislaw Pytel

Chaque jour, Dorothée Barba reçoit dans son émission, "L'été comme jamais", des chroniqueurs. Ce mardi, c'était Isabelle Motrot, directrice de la rédaction de Causette.

Son parcours est assez logique, mais un peu gonflé quand même : au départ, Christina Boixière, taïwanaise, a une passion pour le voyage. Mais dans la société conservatrice de Taïwan, la tradition veut que les femmes se marient, qu'elles ne pensent pas trop à leur carrière - et surtout qu'elles ne voyagent pas seules. 

A 20 ans, Christina va frapper un grand coup : elle part toute seule, en Thaïlande, sans prévenir ses parents, pour bien montrer que sans homme, elle peut s'en sortir. Et non seulement elle s'en sort très bien, mais elle est complètement mordue par ce qui va s'avérer être une passion. Elle va repartir, repartir, repartir... Aujourd'hui elle en est à 30 pays visités. 

On peut voyager sans forcément monter son agence de voyage...

Oui, c'est vrai, mais il faut quand même que je vous avoue que Christina ne voyage pas au plus simple. En fait son truc, c'est le voyage "roots", c'est-à-dire au plus près de la vraie vie des pays, de la culture, de la population. Alors elle vit le plus possible chez l'habitant, un peu comme dans l'émission "J'irai dormir chez vous". Elle se pointe, elle hume l'ambiance, elle parle aux gens... 

Parfois c'est dangereux - et c'est là que le bât blesse : plusieurs fois Christina Boixière s'est retrouvée dans des situations délicates, voire même dangereuses. Mais elle n'a pas voulu jeter l'éponge - et elle a cogité sur la question. 

Elle a cherché des solutions pour que les femmes comme elle, qui ont envie de voyager toutes seules, puissent le faire avec quelque chose qui soit sécurisé mais en même temps pas trop intrusif. Pas de voyage organisé, mais quand même un recourt en cas de problème... Le truc compliqué, quoi. 

Alors, elle a trouvé finalement la solution : La Voyageuse. 

Comment ça marche, "La Voyageuse" ?

C'est une plateforme en ligne qui met en relation les femmes qui ont envie de voyager comme Christina Boixière, et donc de dormir chez l'habitant(e) en toute sécurité, et de l'autre côté des femmes qui veulent bien les accueillir. 

Tout cela est sécurisé par un système de vérifications, d'entretiens, c'est très sérieux... et ça marche puisqu'aujourd'hui, La Voyageuse c'est 2500 hébergeuses aux quatre coins du monde

Pour avoir les détails de cette belle rencontre, je vous propose de lire la rencontre sur le site de Causette.fr

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.