Système solaire
Système solaire © Fotolia

SPIROU, c'est un journal de bande dessinées qui fêtera bientôt ses 80 ans. C'est désormais aussi le nom d'un chasseur d'exoplanètes. Un instrument qui sera bientôt installé sur le télescope franco-canadien à Hawaï, à plus de 4000 m d'altitude. Contrairement à ce qui a été fait jusqu'ici, SPIROU va chercher des exoplanètes autour d'étoiles naines rouges. Une sorte d'étoile très répandue dans l'univers .Trouver une planète jumelle de la Terre avec de la vie dessus. À ce jour, la quête est restée infructueuse. Pour se donner plus de chance, l'équipe de SPIROU a décidé d'observer les naines rouges, des étoiles très peu brillantes mais qui ont l'avantage d'être très nombreuses autour de nous : 80 % des étoiles proches du soleil sont des naines rouges, explique Jean-François Donati , responsable du projet à l'Institut de recherche en astrophysique et planétologie à Toulouse.

Ce sont des étoiles qui ont 10%de la masse du soleil

SPIROU, c'est le nom très simple d'une machine au nom barbare : le spectro polarimètre à infra rouge .

L'infrarouge c'est quoi ? c'est un rayonnement associé à la chaleur, inaccessible à l'oeil humain mais pas aux chats ou aux chauve-souris. Grâce à l'infrarouge, le télescope, équipé de Spirou, espère débusquer quelques dizaines de planètes habitables c'est à dire à la bonne distance de leur étoile, avec présence d'eau liquide et peut-être de gaz carbonique dans l'atmosphère...

Et spirou ne s'arrêtera pas là.

Le deuxième avantage de l'IR c'est d'observer les étoiles en train de naitre

Ultra compliqué, l'instrument mobilise des laboratoires du monde entier. Mais ce sont les français qui ont la responsabilité du montage final et des tests en laboratoire. Encore un ans de travail avant l'installation à Hawai.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.