L'arrivée du tour en 2015.
L'arrivée du tour en 2015. © MaxPPP

Le ministère de l’Intérieur a pris des mesures de sécurité exceptionnelles cette année pour le tour de France. Le ministre Bernard Cazeneuve annonce le déploiement de 23.000 policiers et gendarmes ainsi que la présence du GIGN sur tout le parcours .

Le ministère de l’Intérieur a convoqué ce mardi matin une conférence de presse pour annoncer les mesures de sécurité exceptionnelles prises sur le parcours de l’édition 2016 du tour de France.

23.000 gendarmes et policiers

Quelque 23.000 gendarmes et policiers assureront la sécurité de cette compétition sportive dans le "contexte particulier" de "risque terroriste très élevé" a expliqué le Ministre de l’Intérieur.

Le GIGN sera également présent tout le long du parcours, a poursuit le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve.

Au moins 23.000 gendarmes et policiers seront présents au bord des routes cette année pour assurer la sécurité du Tour de France.

Le tour débute le 2 juillet, a détaillé le ministre lors d'une réunion place Beauvau avec les organisateurs de l'épreuve. Il a demandé pour cette édition une mesure exceptionnelle : «pour la première fois" le GIGN, l'unité d'élite de la gendarmerie, va "'accompagner le Tour de France tout au long de l'épreuve et de se tenir prêt à intervenir à tout moment en cas de besoin".

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.