Le seisme ressenti en Charente Maritimes est désormais évalué à 4.9 de magnitude
Le seisme ressenti en Charente Maritimes est désormais évalué à 4.9 de magnitude © Radio France / Visactu

La terre a tremblé ce jeudi matin dans la région de La Rochelle.

Un séisme d'une magnitude de 4.9 sur l'échelle de Richter dont l'épicentre est situé entre Rochefort et La Rochelle , dans le secteur d'Aytré selon un communiqué de la préfecture de Charente-Maritime.

À cette heure, cet événement n'a pas donné lieu à des demandes de secours auprès des sapeurs-pompiers précise la préfecture.

Suite au séisme,l'usine d'Alstom à Aytré a été brièvement évacuée et la ligne de production stoppée. Tout est rentré dans l'ordre depuis.

Le séisme s'est produit à 8h46 ce jeudi et n'a donc pas fait de dégâts majeurs mais les habitants sont nombreux à avoir été surpris, certains étaient encore au lit à cette heure. Sur Twitter, les internautes disent avoirressenti le séisme jusqu' à Poitiers, Limoges et même à Nantes .

Sur son site Internet, le Bureau central sismologique français a collecté de nombreux témoignages. Une personne située à Angoulême explique ainsi :

J'ai juste ressentiune longue vibration du sol et de tout ce qui m'entourait. Aucun bruit significatif, quelques bibelots sont tombés de mon bureau . Pour moi ça n'a duré qu'une petite dizaine de secondes, peut-on lire dans les commentaires du Bureau central sismologique français

Il n'estpas rare d'avoir des séismes dans cette région mais généralement, il s'agit demicro-secousses qui ne sont pas ressenties. Citée par l'AFP, une sismologue au Rénass explique que la Charente-Maritime est connue pour son activité sismique du côté de l'Ile d'Oléron.

On est à la limite des failles héritées du Massif armoricain , des failles cisaillantes qui coulissent d'un bord sur l'autre. Il y a d'autres failles du côté d'Oléron qui sont de même orientation, détaille Sophie Lambotte, sismologue.

Le dernier séisme d'une telle amplitude remonte à 1972 selon la sismologue.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.