Pierres précieuses
Pierres précieuses © CC Carlos Lorenzo

Un jeune alpiniste très honnête a découvert une boite contenant des pierres précieuses qu’il a remis à la gendarmerie de Bourg-Saint-Maurice

Alors qu’il se trouvait sur le glacier des Bossons, cet été, le jeune savoyard, qui a souhaité garder l’anonymat, est tombé sur une boîte en métal de la taille d'une boîte à sucre qui portait l'inscription ‘made in India’, à peine lisible.

A l'intérieur, il a découvert des petites pierres précieuses : rubis, saphirs et émeraudes estimés à environs 100 000 euros.

Ce trésor provient très probablement d'un avion indien qui s'est écrasé dans le massif.

Il y a plus de cinquante ans, l’accident du Malabar Princess faisait 48 morts. La rumeur avait alors couru qu'il contenait des lingots d'or.

Autre accident d’un avion indien en 1966. Le "Kangchenjunga", un Boeing 707 lui aussi de la compagnie Air India, qui effectuait la liaison Bombay-New York, s'était écrasé sur le même glacier avec 117 passagers à bord.

Selon le procureur, les pierres précieuse proviennent très vraisemblablement de l'accident de 1966.

Une procédure administrative a été lancée auprès des autorités indiennes et de la compagnie Air India afin de tenter de retrouver le propriétaire des pierres ou d'éventuels héritiers. Si aucun propriétaire n'est retrouvé dans un délai de deux ans, le trésor reviendrait alors pour moitié au jeune alpiniste qui en a fait la découverte, selon le procureur.

L'autre moitié reviendrait au propriétaire du glacier des Bossons, c'est-à-dire soit à la commune de Chamonix, soit à l'Etat.

Le reportage d'Antoine Giniaux

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.